Interested in Cryptocurrency?
Visit best CoinMarketCap alternative. Real time updates, cryptocurrency price prediction...

FÉlix Leclerc lyrics

Bozo

Original and similar lyrics
Dans un marais de joncs mauvais y'avait Un vieux château aux longs rideaux dans l'eau. Dans ce château, y'avait Bozo, le fils du matelot Maître céans de ce palais branlant Par le hublot de son château, Bozo Voyait entrer ses invités poudrés. De vieilles rosses traînant carrosse et la fée Carabosse Tous y étaient moins celle qu'il voulait. Vous devinez que cette histoire est triste à boire Puisque Bozo, le fou du lieu, est amoureux. Celle qu'il aime n'est pas venue, c'est tout entendu. Mais comprenez ça, elle n'existe pas. Ni le château aux longs rideaux dans l'eau, Ni musiciens vêtus de lin très fin. Y'a que Bozo vêtu de peau, le fils du matelot, Qui joue dans l'eau avec un vieux radeau. Si vous passez par ce pays la nuit, Y'a un fanal, comme un signal de bal. Dansez, chantez bras enlacés afin de consoler Pauvre Bozo pleurant sur son radeau...

Ainsi Sen Ira La Pluie

Ange
Tiède se veut la nuit, S'ouvre la boîte à souvenirs ; Limpide coulait ma vie Quand j'étais clown, quand j'étais rire ; Mais j'avais trempé chemise Dans un naufrage ! Le cirque trop sucre a fondu Dans le café noir des années ; Soeur Ballerine s'est décousue Aux fines coutures d'une danse usée ; Rimbaud a séché chemise Dans mon nuage ! Voyez !... Voyez ma roulotte ! Elle a besoin d'autres couleurs Et ce vieux coeur qui cahote Raconte que vous n'aurez pas peur ; Les mendiant de l'infini M'ont enchaîné ! Chargez ma roulotte ! Dix mille étés vous feront la cour Et ce vieux coeur qui cahote Chante que vous serez troubadours ; Ainsi s'en ira la pluie Et nos tourments ! En limons et merveilles, L'horizon se prosterne Aux reins d'un filet bleu Que l'on appelle... la mer ! Cueillez cette roulotte ! Aimez ce cheval ! Pour vous commence un long voyage ! Moutons en transhumance, Bergers d'un septième ciel Issus de l'espérance Comme le vin de la treille ! [Paroles : Christian Décamps - Editions Warner Chappell 1976]

Le Pouceux

Les Cowboys Fringants
Accoté avec une gaspésienne J'vivais là d'puis un an et d'mi Passant mes soirées d'ins tavernes À boire avec l'argent d'l'épicerie Un jour elle en a eu sa claque A'mis mon linge dans des sacs verts A'dit prends tes cliques pis tes claques Pis sacre-moi ton camp mon joual vert Fa'qu'j'me suis r'trouvé su'l'boulvard Avec mes sacs comme un clochard À moins quarante en d'sous d'zéro La Gaspésie c'est pas ben chaud Passé la nuit à St-Ulric Dans un guichet automatique Ça fait qu'j'ai embarqué su'l'pouce Avec un bonhomme de Cap-Chat Qu'y avait une vieille Nissan Sentra Avec des sièges en styro-mousse Le bonhomme était pas jasant Maudit qu'le trajet était dull Y M'dit c't'icitte que tu descends En arrivant à Trois-Pistoles J'me su r'trouvé sur l'accotement Perdu en plein Bas St-Laurent À moins quarante en d'sous d'zéro J'te jure qu'ç'pas chaud pour les guerlots J'm'ennuie d'mes chums d'la taverne Et pis d'ma belle grosse gaspésienne... Fa'qu' chu monté dans un Trans-Am Avec un pouilleux d'Trois-Rivières Qui avait la photo d'une belle femme Accrochée après son mirroir Y'm'a dit qui s'appelait Réal Qu'y aimait ben l'vieux heavy-metal Y'avait un T-Shirt d'Alice Cooper A'ec un coat de cuir à zippers On a jasé toute la journée Y m'a invité dans un party J'me su'r'trouvé à Trois-Rivières Ouest Au beau milieu d'une partie d'fesse A'ec une femme du Cap-d'la Madelaine Qui d'vait ben être dans quarantaine... (parlé) Fa qu'le lendemain on est embarqué dans sa Camionnette, on a pris le pont Laviolette J'ai fouillé un peu dans sa sacoche Pour trouver ses cartes de crédit J'ai ben vu qu'a s'appeleait Gina Pinard Jasé un peu avec la fille Décidé d'y conter ma vie Je suis sans famille Et je m'appelle Rémi A' m'a dompé à Yamaska Si vous passez dans c'te boute là... Embarquez-moé! ! !

Marche A L Ombre

Renaud
quand l'baba cool, cradoc est sorti d'son bus Volkswagen qu'il avait gare comme une loque devant mon rade, j ai dis a Bob qu etait au flip vient voir le mariole qui s'ramene, vise la degaine, quelle rigolade, patchouli, patogasse, le guide du routard dans la poche hare krishna a mort ch'veux au henne oreille percee tu vas voir qu a tous les coups il va nous taper 100 balles pour s'barrer a katmandou ou au nepal avant qu il ait pu dire un mot j ai chope l'mec par l'paletot (refrain) et j'lui est dis toi tu m'fous les glandes pis t as rien a foutre dans mon monde arraches toi d'la t es pas d'ma bande casses toi tu pues et marche a l ombre une p'tite bourgeoise becheuse maquillee comme un carre d as a debarquee dans mon gastos un peu plus tard j ai dis a bob qu etais au flip reluque la tronche a la poufiasse vises la culasse et les nibards collants leopard homologues chez S.P.A. monoi et shalimar, futal en skai comme travolta qu est ce qu elle vient nous frimer la tete non mais elle s'croit au palace j'peux pas saquer les starlettes ni les blondasses avant qu elle ait bu son cognac j'l'ai chopee par le colbac refrain un p'tit rocky barjot le genre qui s est goure d'trottoire est venu jouer les marlon brando dans mon saloon j ai dis a bob qu avait fait tilt arretes j ai peur c est un blouson noir j'veux pas d histoire avec ce clown derriere ses pauvres rebannes j'vois pas ses yeux et ca m ennerve si ca s'trouve il m'regarde faut qu il arrete sinon j'le creve non mais qu est ce que c est qu'ce mec qui vient user mon comptoir il a qu a r'tourner chez les grecs se faire voir avant qu il ait bu son viandox j'l'ai coince contre le juke box refrain pis j'me suis fais un punk qu avait pas oublier d etre moche pis un intellectuel en lodden genre nouvel obs quand bob a massacrer l'flipper on avait plus une tune en poche j ai reflechis et j'me suis dis c est vrai que j'suis epais comme un sandwich S.N.C.F et qu'demain j'peux tomber sur un balaise qui m'casse la tete si ce mec la me fait la peau et que j'creve la gueule sur l'comptoir si la mort me paie l apero d un air vicelar avant qu elle m emmene voir la haut s il y a du monde dans les bistrots refrain

Dans Un Autre Monde

CELINE DION "S'il Suffisait D'aimer"
Loin, loin, c'etait certain Comme une immense faim, un animal instinct Oh, partir, partir et filer plus loin Tout laisser, quitter tout, rejoindre un destin Far, far, that was sure Like an huge hungry, an animal instinct Oh, leaving, leaving and go farther Abandoning everything, leaving everything, to meet up a destiny Bye bye, mais faut que j'm'en aille Adieu tendres annees, salut champs de bataille Et sentir, oh sentir et lacher les chiens Y'a trop de trains qui passent, ce train c'est le mien Bye bye, but I have to leave Goodbye tender years, hi battle zones And smelling, oh smelling and letting the dogs free There are too many trains passing by, this train is mine Et tant pis pour moi, et tant pis pour nous J'aurais pu rester ou la roue tourne, ou tout est doux Moi j'avais pas l'choix, ca cognait partout Le monde est a ta porte et se joue des verrous And too bad for me, and too bad for us I could have stayed where the wheel turns, where everything is soft Me I didn't have the choice, it was hitting everywhere The world is at your door and is making fun of the locks Rendez-vous dans un autre monde ou dans une autre vie Quand les nuits seront plus longues plus longues que mes nuits Et mourir, oh mourir, mais de vivre et d'envie Rendez-vous quand j'aurai devore mes appetits Rendez-vous in another world or in another life When the nights will be longer longer than my nights And dying, dying, but of living and of desire Rendez-vous when I will have eaten my appetites Beau, beau de bas en haut J'aimais manger sa peau j'aimais boire a ses mots Mais trop tard, ou brouillard, ou bien trop tot C'etait la bonne histoire mais pas le bon tempo Handsome, handsome from bottom up I would like to eat up his skin I would like to drink his words But too late, or gof, or way too late That was the good story but not the good tempo Bye bye, faut que j'm'en aille Une croix sur ses levres et ma vie qui s'ecaille Et s'offrir et souffrir et tomber de haut Et descendre et descendre au fond sur le carreau Bye bye, I have to leave A cross over his lips and my life falls apart And giving to ourselves and suffer and falling from high And goind down and going down on the tile Et tant pis pour moi, et tant pis pour lui J'pourrais l'attendre ici, rien ne s'oublie tout est gris Moi j'avais pas l'choix, ca cognait aussi C'est le monde a ta porte et tu lui dis merci And too bad for me, and too bad for him I could wait for him here, nothing is forgotten everything is gray But I didn't have any choice, it was hitting too The world is at your door and you thank him Rendez-vous dans un autre monde ou dans une autre vie Quand les nuits seront plus longues plus longues que mes nuits Et mourir, oh mourir, mais de vivre et d'envie Rendez-vous quand j'aurai devore mes appetits Rendez-vous in another world or in another life When the nights will be longer longer than my nights An dying, oh dying, but of living and of desires Rendez-vous when I will have eaten all my appetites Rendez-vous dans un autre monde ou dans une autre vie Une autre chance, une seconde et tant pis pour celle-ci Et puis rire a perir, mais rire aujourd'hui Rendez-vous quelque part entre ailleurs et l'infini Rendez-vous quand j'aurai devore mes appetits Rendez-vous quelque part entre ailleurs et l'infini C'est le monde a ta porte et tu lui dis merci Rendez-vous in another world or in another life Another chance, a second and too bad for this one And laughing enough to die, but laughing today Rendez-vous somewhere between elsewhere and the infinity Rendez-vous when I will have eaten my appetites Rendez-vous somewhere between elsewhere and the infinity The world is at your door and you thank him Rendez-vous dans une autre monde ou dans une autre vie Une autre chance, une seconde et tant pis pour celle-ci Et puis rire a perir, mais rire aujourd'hui Rendez-vous in another world or in another life Another chance, a second one and too bad for this one And laughing enough to die, but laughing today Ticket pour autre rencontre, rencard au paradis Et puis rire a perir mais rire aujourd'hui Au plaisir a plus tard et plus tard est si joli Ticket for a meeting, date for paradise And laughing enough to die but laughing today To the pleasure to later and later is so cute

Le Petit Ne Gris

Aufray Hugues
Paroles : Hugues Aufray et Vline Buggy Musique : Hughes Aufray 1968 by Éditions LA COMPAGNIE. assigned 1970 to Les Nouvelles Éditions MERIDIAN 5, rue Lincoln 75008 Paris 1 Écoutez cette histoire Que l'on m'a racontée Du fond de ma mémoire Je vais v ous la chanter Elle se passe en Provence Au milieu des moutons Dans le sud de la France Au pays des santons Dans le sud de la France Au pays des santons. 2 Quand il vint au domaine Y'avait un beau troupeau Les étables étaient pleines De brebis et d'agneaux Marchant toujours en tête Aux premières lueurs Pour tirer la charrette Il mettait tout son coeur. Pour tirer la charrette Il mettait tout son coeur. 3 Au temps des transhumances Il s'en allait heureux Remontant la Durance Honnête et co urageux Mais un jour de Marseille Des messieurs sont venus La ferme était bien vieille Alors on l'a vendue. La ferme était bien vieille Alors on l'a vendue. 4 Il resta au village Tout le monde l'aimait bien Vaillant malgré son âge Et malgré son c hagrin Image d'Évangile Vivant d'humilité Il se rendait utile Auprès du cantonnier. Il se rendait utile Auprès du cantonnier. 5 Cette vie honorable Un soir s'est terminée Dans le fond d'une étable Tout seul il s'est couché Pauvre bête de somme Il a fermé ses yeux Abandonné des hommes Il est mort sans adieu. Abandonné des hommes Il est mort sans adieu. 6 Mmm.... (La première partie du 6ème couplet est fredonnée) Cette chanson sans gloire Vous racontait la vie Vous racontait l'histoire D'un petit âne gris. Vous racontait l'histoire D'un petit âne gris.

Was it funny? Share it with friends!