Interested in Cryptocurrency?
Visit best CoinMarketCap alternative. Real time updates, cryptocurrency price prediction...

Axelle Red lyrics

Toujours Moi

Original and similar lyrics
Il y a des jours comme ça où rien ne va où t'as l'impression l'monde est contre toi tu comprends pas ça commence par quelque chose d'innocent ça prend vite une ampleur qui te fait peur te fait peur Et tout ce temps tu te demandes pourquoi moi fallait que ça tombe sur moi t'aurais juré que jamais ça n'pouvait t'arriver Tu ralentis ton pas tu te croises les doigts tu respires un bon coup et espère qu'on en restera là mais ça n'marche pas Tu te mets tout doucement à t'énerver tu te pinces, vérifies suis-je entrain d'rêver mais tu rêves pas Mais dieu pourquoi c'est toujours moi t'appelles le ciel il répond pas Et pourquoi, toujours moi Et tout ce temps tu te demandes pourquoi moi fallait que ça tombe sur moi t'aurais juré que jamais ça n'pouvait t'arriver J'ai dû faire quelque chose dans le passé qui fait qu'ily a des jours comme ça où rien ne va où t'as l'impression qu'on se joue de toi et pourquoi, pourquoi Au début ça n'avait rien d'alarmant mais depuis ce n'est plus du tout marrant même gênant Si tu l'racontais on te croirait pas on dirait que tu es devenue gaga complètement Et pourtant elles existent ces journées là où tu t'bats contre tout mais contre quoi tu sais pas toujours pas Mais dieu pourquoi c'est toujours moi j'appelle le ciel tu réponds pas Dieu pourquoi c'est toujours moi j'appelle le ciel réponds moi Si je l'ai mérité j'irai me confesser promis juré Si je l'ai mérité j'irai chez le curé promis juré Si je l'ai mérité j'irai à la mosquée promis juré Si je l'ai mérité la synagogue ok ce que vous voulez Dieu pourquoi ... il suffit de regarder en bas au moins pour une fois sois sympa me laisse pas plantée là dites-moi où se cachent vos cameras

Tweet

ALIZEE "Blonde"
Vite Il nous faut goûter à tout Garder ce rythme de fous Qui nous abîme On tweet Mais on se lasse de tout Mon amour regarde-nous À quoi ça rime Souviens-toi du monde d’antan Ces couples qui dansaient Qui tournaient tout doucement On les trouvait vieux jeu Et pourtant Oui pourtant Notre monde est mieux soi-disant On a tout ce qu’on veut Tout fait pour gagner du temps Oui, tout pour être heureux Et pourtant Oui, pourtant Vois comme on s’emballe, comme on s’agite À peine on s’aime Que déjà on se quitte Mais oui, je t’aime, oui mais pas trop vite Pas tout de suite Pour te retenir Laisse-nous heures Goûter le bonheur Tant qu’il reste Un peu de temps Oh laisse-nous encore L’amour est plus fort quand On se laisse Un peu de temps Peut-on faire monter la désir Se faire la cour encore, de quoi se souvenir Quand on s’aimera moins Comme on s’aimait si bien Prendre le temps comme autrefois Un tweet en quelques mots jamais ne remplacera Une lettre d’amour Que toujours on gardera Cette page, on ne l’a pas écrite À peine on s’aime Que déjà on se quitte Mais oui, je t’aime, oui, mais pas trop vite Pas tout de suite Pour éviter le pire Laisse-nous heures Goûter le bonheur Tant qu’il reste Un peu de temps Oh laisse-nous encore L’amour est plus fort quand On se laisse Un peu de temps Vite Il nous faut calmer le jeu Pour rien au monde je ne veux Pas qu’on s’abîme On tweet Et c’est bien tout ce qu’on ose Tout ces forfaits qu’on explose À quoi ça rime À vivre sans fil et sans limite Un jour on s’aime Et un jour on s’évite Mais oui, je t’aime, oui, mais pas trop vite Pas tout de suite Je veux à l’avenir Laisse-nous heures Goûter le bonheur Tant qu’il reste Un peu de temps Oh laisse-nous encore L’amour est plus fort quand On se laisse Un peu de temps On tweet On tweet On tweet On tweet

Jef

Jacques Brel "Master Series"
Non Jef t'es pas tout seul Mais arrête de pleurer Comme ça devant tout le monde Parce qu'une demi-vieille Parce qu'une fausse blonde T'a relaissé tomber Non Jef t'es pas tout seul Mais tu sais que tu me fais honte A sangloter comme ça Bêtement devant tout le monde Parce qu'une trois quarts putain T'a claqué dans les mains Non Jef t'es pas tout seul Mais tu fais honte à voir Les gens se paient notre tête Foutons le camp de ce trottoir Viens Jef viens viens viens Viens il me reste trois sous On va aller se les boire Chez la mère Françoise Viens Jef viens viens il me reste trois sous Et si c'est pas assez Ben il me restera l'ardoise Puis on ira manger Des moules et puis des frites Des frites et puis des moules Et du vin de Moselle Et si t'es encore triste On ira voir les filles Chez la madame Andrée Paraît qu'y en a de nouvelles On rechantera comme avant On sera bien tous les deux Comme quand on était jeunes Comme quand c'était le temps Que j'avais de l'argent Non Jef t'es pas tout seul Mais arrête tes grimaces Soulève tes cent kilos Fais bouger ta carcasse Je sais que t'as le coeur gros Mais il faut le soulever Jef Non Jef t'es pas tout seul Mais arrête de sangloter Arrête de te répandre Arrête de répéter Que t'es bon à te foutre à l'eau Ou que t'es bon à te pendre Non Jef t'es pas tout seul Mais c'est plus un trottoir Ça devient un cinéma Où les gens viennent te voir Viens Jef mais viens viens Viens il me reste ma guitare Je l'allumerai pour toi Et on sera espagnols Jef viens viens Comme quand on était mômes Même que j'aimais pas ça Tu imiteras le rossignol Jef Puis on se trouvera un banc On parlera de l'Amérique Où c'est qu'on va aller tu sais Quand on aura du fric Jef viens Et si t'es encore triste Ou rien que si t'en as l'air Je te raconterai comment Tu deviendras Rockefeller On sera bien tous les deux On rechantera comme avant Comme quand on était beaux Jef Comme quand c'était le temps D'avant qu'on soit poivrots Allez viens Jef viens Oui oui Jef oui viens.

Tout Semble Si

Zebda
Tout semble si apaisé dans ma ville Si je sui fou, que cache cet asile ? Ces Africaines aux cheveux lisses Qui malgré tout l'avaient faite métisse Tous ces sourires qui coulent à flots Et tant de bourses à boire des chocolats chauds Tous ces enfants à qui il ne manque rien Et les terrasses qui ont fait le plein Je suis fracas quand la foule est tranquille Et toi tu sembles si apaisée ma ville Mais n'attends pas qu'ils reviennent Même s'ils n'ont pas d'armes tu vois N'attends pas qu'ils reviennent Ils ont pris quatre villes déjà N'attends pas qu'ils nous tiennent Même s'ils n'ont pas d'armes ils sont là N'attends pas qu'ils reviennent Y manque que le sable et le soleil couchant Y manque que la mer y'a déjà les marchands Y'a même un peu de vent qui fouette Et les pigeons qui font semblant d'être des mouettes Des jambes nues et des cuisses croisées Comme un certain l'a écrit, 'la Nausée' Tous ces goûters à vous dégouter du bonheur A pas aimer, qu'il soit bientôt quatre heures Je suis fracas quand la foule est tranquille Et toi tu sembles si apaisée ma ville Mais n'attends pas qu'ils reviennent Même s'ils n'ont pas d'armes tu vois N'attends pas qu'ils reviennent Ils ont pris quatre villes déjà N'attends pas qu'ils nous tiennent Même s'ils n'ont pas d'armes ils sont là N'attends pas qu'ils reviennent Tout semble si apaisé dans ma ville Mais j'y crois pas, tout ça c'est trop facile Toutes les villes se prennent avec des mots Y'a toujours une mopitié pour dire bravo C'es pas la guerre, c'est dépassé On me dit : 'c'est qu'un mauvais moment à passer' En tout cas si je lâche mon lasso Ils seront à la porte de mon ghetto Comme à Toulon, Orange ou Marignane Mais je m'en fous, ici on aime la castagne Mais n'attends pas qu'ils reviennent Même s'ils n'ont pas d'armes tu vois N'attends pas qu'ils reviennent Ils ont pris quatre villes déjà N'attends pas qu'ils nous tiennent Même s'ils n'ont pas d'armes ils sont là N'attends pas qu'ils reviennent

Ny Pense Plus Tout Est Bien

Aufray Hugues
Paroles et musique : Hugues Aufray Éditions Monique MONNET 1 À quoi ça sert de chercher à comprendre Pourquoi on dit ce qu'on dit À quoi ça sert de chercher à comprendre Quand c'est fini c'est fini Quand le soleil se lèvera demain Je serai déjà loi n très loin Il faut se quitter en chemin Mais n'y pense plus tout est bien. 2 À quoi ça sert de chercher la lumière Puisqu'il n'y a rien à voir À quoi ça sert de chercher la lumière Je veux rester dans le noir Tu peux toujours essayer de me dire Ce que tu n'as jamais su me dire Quand nous marchions main dans la main Mais n'y pense plus tout est bien. 3 Moi j'ai choisi la route solitaire Pareille à celle du vent Moi j'ai choisi la route solitaire Qui va là-bas loin devant Mais je voudrais qu 'on se quitte bons amis Tu aurais pu faire mieux ma foi tant pis Le temps qu'on a passé c'était pour rien Mais n'y pense plus tout est bien. 4 À quoi ça sert de verser tant de larmes Ce sont des larmes perdues À quoi ça sert de verser tant de larmes Je n'entends déjà plus Sur mon chemin mon souvenir m'attend On m'avait dit de toi c'n'est qu'une enfant J'allais perdre mon âme dans tes mains Mais n'y pense plus tout est bien.

Je T'aime M

Betty
j'ai comme une envie de voir ma vie au lit comme une idée fixe chaque fois que l'on me dit la plaie c'est ça: c'est qu'elle pousse trop vite la mauvaise herbe nuit c'est là qu'il vient une idée: pouvoir m'apitoyer c'est bien ma viene je souffre en douce j'attends ma peine sa bouche est si douce j'ai comme une envie de voir ma vie au lit comme une idée fixe qui me poursuit la nuit - la nuit - la nuit je savoure la nuit l'idée d'éternité la mauvaise herbe nuit car elle ne meurt jamais quand tout est gris la pleine est mon amie un long suicide acide je t'aime mélancholie sentiment qui me mène à l'infini mélange du pire, de mon désir, je t'aime mélancholie quand tout est gris la pleine est mon amie un long suicide acide tout mon être chavire oh viens je t'en prie c'est ton amie aussi c'est l'élixir de mes délires je t'aime mélancholie j'ai comme une envie de voir ma vie en l'air chaque fois que l'on me dit c'est de la mauvaise herbe et moi je dis: qu'une sauvage n e vaut bien d'être estimée après tout elle fait souvent la niqeu aux 'trop bien' cultivées, et toc! c'est bien ma viene je souffre en douce j'attends ma peine sa bouche est si douce j'ai comme une idée de la moralité comme une idée triste mais qui ne meurt jamais en somme c'est ça: pour plaire aux jaloux il faut être ignorée mais là, mais là, mais là, pour le coup c'est dieu m'a planté alors???

Was it funny? Share it with friends!