Interested in Cryptocurrency?
Visit best CoinMarketCap alternative. Real time updates, cryptocurrency price prediction...

Axelle Red lyrics

Parce Que C'est Toi

Original and similar lyrics
Si tu crois un jour qu'je t'laisserai tomber pour un détail, pour une futilité n'aie pas peur je saurais bien faire la différence Si tu crains un jour qu'je t'laisserai fâner la fin de l'été, un mauvais cap à passer n'aie pas peur personne d'autre n'pourrait si facilement te remplacer Oh non pas toi vraiment pas toi parce que c'est toi le seule à qui je peux dire qu'avec toi je n'ai plus peur de vieillir Parce que c'est toi rien que pour ça parce que j'avoue j'suis pas non plus tentée d'rester seule dans un monde insensé Si tu crois un jour qu'tout est à refaire qu'il faut changer, on était si bien naguère n'aie pas peur je n'veux pas tout compliquer pourquoi s'fatiguer Et commence pas à te cacher pour moi oh non, je te connais trop bien pour ça je connais par coeur ton visage tes désirs, ces endroits de ton corps qui me disent encore parce que nous c'est fort parce que c'est toi j'oserais tout affronter et c'est toi à qui je pourrais pardonner Parce que c'est toi rien que pour ça parce que c'est toi j'voudrais un jour un enfant et non pas parce que c'est le moment je veux te voir dedans j'verrrais dans ses yeux tous ces petits défauts parce que parfait n'est plus mon créneau parce que c'est toi parce que c'est toi le seul à qui j'peux dire qu'avec toi je n'ai plus peur de vieillir parce que c'est toi rien que pour ça parce que j'avoue j'suis pas non plus tentée d'rester seule dans un monde insensé parce que c'est toi

A Ma Fille

Charles Aznavour
Je sais qu'un jour viendra car la vie le commande Ce jour que j'appréhende où tu nous quitteras Je sais qu'un jour viendra où triste et solitaire En soutenant ta mère et en traînant mes pas Je rentrerai chez nous dans un 'chez nous' désert Je rentrerai chez nous où tu ne seras pas. Toi tu ne verras rien des choses de mon cœur Tes yeux seront crevés de joie et de bonheur Et j'aurai un rictus que tu ne connais pas Qui semble être un sourire ému mais ne l'est pas En taisant ma douleur à ton bras fièrement Je guiderai tes pas quoique j'en pense ou dise Dans le recueillement d'une paisible église Pour aller te donner à l'homme de ton choix Qui te dévêtira du nom qui est le nôtre Pour t'en donner un autre que je ne connais pas. Je sais qu'un jour viendra tu atteindras cet ge Où l'on force les cages ayant trouvé sa voie Je sais qu'un jour viendra, l'ge t'aura fleurie Et l'aube de ta vie ailleurs se lèvera Et seul avec ta mère le jour comme la nuit L'été comme l'hiver nous aurons un peu froid. Et lui qui ne sait rien du mal qu'on s'est donné Lui qui n'aura rien fait pour mûrir tes années Lui qui viendra voler ce dont j'ai le plus peur Notre part de passé, notre part de bonheur Cet étranger sans nom, sans visage Oh! combien je le hais Et pourtant s'il doit te rendre heureuse Je n'aurai envers lui nulle pensée haineuse Mais je lui offrirai mon cœur avec ta main Je ferai tout cela en sachant que tu l'aimes Simplement car JE T'AIME Le jour, où il viendra.

L' Assassine

Assassin "Homicide Volontaire"
Un pied dans les sables mouvants des mouvements de masse. Un autre dans le mouvement stable et ancré des différentes classes. Et les pages défilent jour après jour, Prisonnier d'un jour n' jamais sauvé toute une nation. Désolé pour notre auditoire multicolore, Mais la réalité a pris en moi la place d'un virus qui attaque le corps. Aux avant-postes des ripostes les plus conscientes. Je préfére vous parler cash, et éviter la pente. Pour nous, le vent ne souffle pas en Arizona, Mais bien dans nos rues de Marseille à Sarcelles, et de Lyon à Ripas. Tu comprends pourquoi nous sommes l'inverse des pôles d'attraction . La réaction à nos chansons est inévitable si tu mets le son à fond. Qu'elle soit active, passive, violente ou qu'elle complote, Ta réaction sera un tout au moment du choc. Tic, tac, toc, note après note On développe la contre attaque à l'entrechoque des antidotes. Le temps passe, le temps passe, TIC, TAC, TOC Une nation, un groove voilà notre antidote. ( 2 ) On organise de grandes manifestations humanitaires, Solidaires devant la misère quand le banquet est offert. On se masque la réalité en orchestrant la charité. L'aumône n'a jamais réglé les problèmes d'un Soudan affamé. Comment cela se fait que les Restos du Coeur Existent au pays des droits de l'Homme ? Si le peuple doit s'organiser pour manger, Je m'arme tout de suite d'un magnum. On t'injecte le sérum d'aliénation, Celui des bonnes actions au 20H30 à la télévision. Mais le fait que 3/4 de la population de la planete Se meurent pendant qu'une élite fait la fête, Nous pousse à penser comme le Che Guevara, Liberer les peuples de l'oppression de leur .... Et le flot de cette musique est comme de la dynamite. Dans son emballage elle t'attire, tu la touches, c'est une bombe Et non un hit commercial. Mais un hit cérébral, L'antidote contre les chacals, redonnant une conscience musicale. Pénétrant à travers les enceintes, Dans tous les milieux touchant jusqu'au foetus de la femme enceinte. Le son se propage partout à la fois, Nos voix pénètrent des endroits où les keufs ne font pas un pas. Emanant de l'environnement, les chants qui m'accompagnent, Symbiose du hardcore et du slow des villes et des campagnes. Dans un but précis ? Qui sait si l'antidote aura un jour l'aura Sur une entité dépassant le microcosme Hip-Hop ? Tic, tac, toc note après note, On développe la contre-attaque à l'entrechoque des antidotes.

J'ai Peur De L'avion

Francis Cabrel
Des milliers d'hommes d'affaires, Le nez dans le journal, Rien d'autre à faire, Essayer de trouver ça normal, J'ai pas de costume sombre, J'ai pas de conversation, Et puis, j'ai peur de l'avion... Bienvenue dans le piège, Une voix de velours, Qui dit, sous votre siège La veste de secours. Faut qu'il y en ait un qui tombe, C'est peut être le bon, J'ai peur de l'avion Tous les bruits sont bizarres, Toutes les odeurs suspectes Même couché dans le couloir, Je veux qu'on me respecte J'aimerais faire comme tout l'monde, Trouver ça naturel, D'être expulsé d'une fronde, Jusqu'au milieu du ciel. Qu'elle parait minuscule Cette piste en béton, J'ai peur de l'avion Si jamais on se pose, Ailleurs que dans les branches, Je propose de suivre Toutes les messes de dimanche, Je jure que je rentre à pied à la maison, Y'a rien à faire, rien à faire, J'ai peur de l'avion Peur de l'avion... Peur de l'avion... Peur de l'avion...

Le Noceur

Francis Cabrel "Samedi Soir Sur La Terre"
La voiture avançait Dans la pénombre humide L'homme avait choisi son quartier Un carillon sonnait Pour dire que la nuit se termine Pour un fêtard Il est trop tôt pour rentrer La nuit a été chaude En alcools, en farines légères Ces gens-là ont tout ce qu'ils veulent Mais lui, il s'est inventé Un jeu supplémentaire Surtout, surtout Ne jamais rentrer seul C'est pas un jeu précis C'est plutôt son envie de plaire Quelque chose comme passer du bon temps C'est pour ça qu'il a choisi Ce quartier ordinaire Cette fin de nuit parmi les pauvres gens Lui, c'est un noceur, un dandy, un rouleur La première fille qu'il croise Il sait qu'il doit faire vite Alors, il lui sourit pour ne pas qu'elle s'inquiète Une sorte de jazz monte Comme il baisse la vitre Elle n'a même pas tourné la tête... Il reste un bar ouvert Où quelques soûlards se cramponnent Et où la serveuse ne s'étonne de rien Il laisse la voiture devant IL est sûr que ça l'impressionne Mais elle a répondu en retirant sa main Elle a dit : no sir, no sir La vie a fait de toi un dandy, un rouleur T'avances comme au volant d'un cargo, d'un croiseur J'aime pas comme tu claques des doigts Elle a dit : no sir, no sir T'es tombé du côté des nantis, des menteurs Dans ta poitrine j'entends le battement d'un compteur Faut pas que tu comptes sur moi On n'a pas la vie facile Hey, mais on a tout ce qu'il faut On a rangé les évangiles On ne fera plus de cadeau On voit venir le jour C'est comme la chance qui nous quitte Il faut partir avant que tout ne se complique Dans cette chasse à cour Y'a quand même une limite Celle de rentrer avant que ne s'éteigne l'éclairage public Il revient vers chez lui Le portail électrique Les allées de graviers entre les massifs de fleurs Faire un peu de café Mettre un peu de musique Oublier ce que cette fille lui disait tout à l'heure... Quand elle parlait d'un noceur... d'un noceur La fille a parlé de... noceur... Et puis elle a parlé de dandy, de rouleur Et aussi de cargo, de croiseur De gens qui claquent des doigts Elle a dit : no sir, no sir Dans ta poitrine j'entends le battement d'un compteur Faut pas que tu comptes sur moi Elle a dit : no sir, no sir La vie a fait de toi un dandy, un rouleur T'avances comme au volant d'un cargo, d'un croiseur J'aime pas comme tu claques des doigts

Histoire Pour Buveurs Attardes

Banlieue Rouge
Une bonne bière dans l'estomac C'est meilleur quand ça repasse 2 fois Mais une bonne bière aller-retour, Et fini la bière pour toujours! T'a du vomi tout partout, Ah ferme ta gueule et ravale tout Pour te saoûler la prochaine fois, Oublie la bière, vive la vodka! C'est l'alcool qui tue, C'est l'alcool qui rends fou C'est lorsque j'ai trop bu Qu'alors tout devient flou... Une sortie nocturne Et dans ma tête tout vibre Compagne d'infortune, Une bouteille gros calibre... J'irai m'écraser Quelque part au bord d'un quai Pour noyer mes angoisses, Défier le temps qui passe La bouteille vidée, Je trouverai le sommeil, Celui de cette cité Qu'y'est toujours morne à mon réveil Bonheurs éphémères, Erreurs de la vie Tristes et vaines chimères, La misère sourit Juste un peu d'affection Pour les saoûlons brûlés, Une petite chanson Pour buveurs attardés...

Was it funny? Share it with friends!