Interested in Cryptocurrency?
Visit best CoinMarketCap alternative. Real time updates, cryptocurrency price prediction...

Axelle Red lyrics

L

Original and similar lyrics
insouciante, un peu légère c'est le rôle que je préfère j'ai caché derrière mon sourire tout ce que je ne veux pas dire insouciante, un peu légère comme une bulle dans l'air j'aime ce qui frôle qui caresse dès qu'on appuie trop ça me blesse lourd c'est la boue, c'est les coups, les bombes c'est le plomb qui plombe l'aile des palombes le pas des militaires le chant des supporters lourd c'est les seaux d'eau sur l'échine de la femme qui marche dans les ruines lourd le silence lourd de conséquence Refrain légère, légère lourd c'est le bruit sourd des machines et l'eau lourde lourdée des usines les cons, les complaisances les gros plans sur la souffrance lourd le regard de la haine les lanceurs de fatwas d'anathèmes lourd les discours un certain humour oublie tout ce qu'on lit tout ces gens sérieux qui se croient très utiles et qui font de nos vies l'enjeu de leurs jeux dangereux et futiles oublie rien qu'une nuit toutes ces images qui défilent dans nos villes tant pis moi j'ai envie de faire des choses plus subtiles légère, légère et j'en suis fière Refrain moi j'ai envie de faire avec toi des choses plus subtiles

La Maladresse

Les Colocs
Veux-tu vraiment savoir Quand tu me demandes ça va C'est pas la vraie réponse Mais je ne te connais pas C'est nickel tout est beau Le cerveau qui fonctionne Te dirait le bonhomme Qui parfois se sent comme Une maladresse du hasard La cavalerie toujours en retard Un mini plaisir de passage Vraiment pas d'quoi faire un fromage Un innocent dans une prison Un point à la ligne d'horizon Un journal qu'on a fini d'lire Une photographie qu'on déchire Un mendiant sur le mauvais trottoir Une vieille pute au fond d'un bar Un loup dans une bergerie Un téléphone qu'on oublie Une préface au kama-sutra Un fauteuil vide au cinéma Un paquet de clopes pas d'allumettes Comme un myope sans ses lunettes Une valise sans poignée Un ours qui hiberne en été Comme un ver de terre sur l'hameçon Un premier ministre en caleçon Une aiguille dans une botte de foin Une affaire qu'on remet à demain Un coup de canif dans le contrat À un ami je dirais tout ça mais Ce soir j'ai pas envie de parler Encore trop de choses à cacher S'il-t-plaît ne me demande rien Je vais me mentir et c'est pas bien Mais si tu veux je t'offre une bière Je vais partir dans un moment Ronger mon frein en solitaire Pour arrêter de faire semblant Allez, salut, ben oui J'm'en vais, ben, ouais c'est ça J'm'en vais à la maison Et puis on se recroise une prochaine fois Ben oui, ben Non, ben j'sais pas J'sais pas, non, quand je vais revenir À plus tard donc

Elle Voulait Jouer Cabaret

Kaas Patricia
D. Barbelivien Elle voulait jouer cabaret Sur un paque bot de contrebande Pas dans un bastringue marseillais Avec des marins qui lui demandent Une chambre d'hôtel sur la mer Histoire de faire le tour du monde D'être la fiancée du corsaire Tout en restant une putain de blonde Qui chanterait blue bayou En dansant sur les tables Tout en étant capable De faire peur aux voyous Et chanter only you En buvant dans les verres Un fond de picon bière Qui rend à moitié fou. Elle voulait jouer cabaret Pas les serveuses les filles de salle Pourtant Dieu sait qu'elle s'en foutait D'avoir le coeur et les mains sales Elle venait d'une grande ville du nord Où on a fermé les usines Là où le soleil vaut de l'or Elle savait depuis toute gamine Elle voulait jouer cabaret Pas les madelons d'infortune Je peux vous dire qu'elle en rêvait D'un jazz band sous un clair de lune D'un chapeau claque avec des strass Comme les vedettes américaines Pas d'un néon sur la terrasse Et l'accordéon qui se traîne

Le Soldat

Iam
10H37, les opérations commencent ma compagnie est fin prête et les missiles s'élancent. Sur la colline d'en face les canons crachent des feux de l'enfer. Obéissant aux galons, combien d'amis sont partis, combien d'amis restent enfermés dans un asile. Opérationnel sur le terrain. Peste soit avec leurs sourires qui me tuent tous les jours.Les hélicos me rendent fous, les hommes courent afin de fuir la mort qui fauchent les corps, elle coche.La vie est impôt vers la fin est moche c'est une quinte floche.Même dans mes pires cauchemards ce n'était pas si sordide: un fratricide légitime impuni.Ce n'est qu'un jeu macabre dans un champ de plaques de marbre où les plus fiers se retirent pour aller mourir sous un arbre. Les horreurs du combat en tout cas m'ont vite appris la raison pour laquelle ceux qui sont morts sourient. Les obus pleuvent autour coupant les arbres à chaque impact, clac, seulement pour mutiler. Est-ce bien utile? Et futile est mon rôle: dans la mêlée, la clameur comme mille balles me frôlent.(En)Fait non:c'est pour de bon le front.Nos officiers tuent de sang froid ceux qui de nous se cachent et courent à reculons. Connaître leurs visages?Ne t'en soucie pas, c'est une simple histoire de soldat c'est une simple histoire de soldat 10H50, les combats font rage, l'orée du bois est couleur pourpre et jonchée de cadavres. Quand je pense à la nuit dernière sans étoiles où les balles traçantes tissaient leur toile létale...j'avais si peur de mourire, d'être blessé et pourrir.La peur me tétanise et j'ai trop de mal à me nourrir.Ceux d'en face ont peut-être le même âge que moi. Ils ont une mère qui sera inconsollable s'ils n'en reviennent pas et qui sait, ils auraient pu être mes amis? Chaque fois que j'en vois un sans vie, je vomis...C'est fou ce qu'on peut penser quand on est sûr d'y passer.Chassé-croisé dans un fossé creusé tout prêt à enterrer.Regarde autour: l'Horreur est l'invitée aujourd'hui, assistée dans son oeuvre noire de Dame Folie. Connaître mon visage?Ne t'en soucie pas, c'est une simple histoire de soldat c'est une simple histoire de soldat 11H50, tout en haut de la colline, je n'arrive pas à croire que l'ascension fut si facile. La résistance adverse fut faible. Notre colonel se vante d'avoir fondu comme un aigle sur l'objectif qu'on nous ordonne d'inspecter et de bien être attentif afin de prendre des prisonniers.Quand j'arrive sur les lieux, tout n'est que cendre et poussière, les gradés félicitent et sont tout fiers. Les bâtisses ne présentent aucun aspect hostile... Mon Dieu! On a massacré des civils! Je cours au milieu des corps des familles décimés:des tas de gens paisibles que la guerre a tué. Nos généraux, nos colonels en ont pas perdu le sourire. A croire qu'ils le savaient. Mon âme me dis Tire dans le tas Tous ces meurtres pour une raison unique: prendre la colline, un endroit stratégique. Le drame est intèrieur. Depuis ce jour là j'attends. J'ai perdu mon humanité ce beau matin de printemps. En vérité je n'ai jamais su pourquoi je me bats c'est une simple histoire de soldat

Folle Folie

Gabrielle Destroismaisons
Fallait bien que ça m'arrive qu'un jour mon coeur chavire Ai-je perdu la raison point d'interrogation, oh et ce désir animal ce besoin viscéral c'est comme une impulsion un signal M'approcher, lui parler le toucher, l'embrasser je le vois et je ne pense qu'à ça m'empêcher difficile l'oublier impossible C'est plus fort que tout c'est plus fort que moi C'est la folle folie celle qui m'étourdit fait tomber tout d'un coup tous les tabous C'est la folle folie celle qui a tout mis sans dessus-dessous je suis folle, folle, folle de lui Ce soir c'est décidé j'vais tout lui avouer j'peux plus en rester là j'veux être dans ses bras Même si c'est dangereux j'veux jouer avec le feu à m'en brûler les doigts C'est comme ça M'approcher, lui parler le toucher, l'embrasser je le vois, et je ne pense qu'à ça M'empêcher difficle L'oublier impossible C'est plus fort que tout C'est plus for que moi C'est la folle folie celle qui m'étourdit fait tomber tout d'un coup tous les tabous C'est la folle folie celle qui a tout mis sans dessus-dessous je suis folle folle folle Du jour au lendemain je n'y comprends plus rien C'est fou, j'suis en amour C'est tout voilà je ferais n'importe quoi C'est plus fort que tout C'est plus fort que moi Plus de remises en question j'ai plus envie de suivre les indications plus envie de faire comme il se doit c'est terminé, c'est décidé je fonce droit sur toi Baby quand tu danses les choses que je pense frôlent l'indécence Toi et moi etcetera Attention le feu c'est chaud, c'est dangereux ce soir je veux faire avec toi l'etcetera... La musique est électrique et sur la piste tous les corps se rassemblent et s'assemblent l'innocence s'évapore Plus de remises en question j'ai plus envie de suivre les indications plus envie de faire comme il se doit c'est terminé, c'est décidé je fonce droit sur toi Baby quand tu danses les choses que je pense frôlent l'indécence attention le feu c'est chaud, c'est dangereux ce soir je veux faire avec toi l'etcetera...

J'ai Zappe

LARA FABIAN "Pure"
Un bout de mer, tout s'accà lère Jamais moyen de retourner en arrière Un bout de ciel, des mauvaises nouvelles De l'autre hà misphère La mà tà o, soleil tout là-haut Sauf pour ceux qui brûlent de froid en enfer Tourbillon, dà sinformation C'est partout l'hiver Dans ma mà moire, seul devant les chars Un homme debout à fait avancer l'histoire Et pourtant, rien n'est diffà rent La guerre, les gens Tout se brouille, devant mes yeux Et je ne comprends plus du tout qui mène le jeu Cette voix de fer, me dit tout va de travers Alors j'ai zappà Pour que l'image change Et j'ai prià très fort pour que tout s'arrange Si y a quelqu'un là-haut Faites qu'on reprenne à zà ro... Et j'espère, mais y a plus rien à faire C'est comme une partie de carte sans jokers Pas de doute, plus personne n'à coute Sur cette petite planète Pas de doute, personne ne s'à coute Tous les appels se perdent dans la tempête Cette voix de fer, me dit tout va de travers Refrain Pas de doute, personne ne s'à coute Tous les appels se perdent dans la tempête Cette voix de fer, me dit tout va de travers Refrain Un bout de mer Un bout de ciel L'autre hemisphère J'espère... J'espère... Translation: I'm zapping Away The deep blue sea, swift as the breeze And life that's spinning round irreversibly The sky above echoes to the ground Troubles from the South The daily news, bright sun up in view But when you live in hell the sun is cold as moon Same old song, desinformation Can't you feel the cold There in my mind I recall the man The man who changed the world the day he faced the tanks Yet I bet everthing's the same Bloodshed, inhumane race Same old news, I'm so confused Someone tell me now who's calling the tune A voice of steel says nothing's what it seems I'm zapping away Hoping for a better frame And I pray the Lord for a brighter day If God is alive All we need is a brand new start I'm hopeful, what else can I do ? It's all like a game except there are no rules Now I'm sure no-one gives a damn On this land we call our home Now I'm sure no-one gives a damn And my S.O.S. is dust inside the storm A voice of steel says nothing's what it seems Refrain Now I'm sure, no-one gives a damn All the cries of help are dust inside the storm A voice of steel says nothing's what it seems Refrain The deep blue sea The sky above The southern wind I hope... I hope...

Was it funny? Share it with friends!