Interested in Cryptocurrency?
Visit best CoinMarketCap alternative. Real time updates, cryptocurrency price prediction...

Pierre Bachelet lyrics

Marionnettiste

Original and similar lyrics
Le réveille-matin Et tout me revient Je l'aime je l'aime J'ouvre la radio Torrent de mots J'aimerais qu'on le dise Il l'aime il l'aime Je mets ma chemise Un coup de peigne Je bois mon café Deux sucres à peine Et mes pensées Sont toutes les mêmes C'est insensé Je l'aime je l'aime Qu'est-ce qui m'arrive? Je descends ma rue Je prends l'avenue Toujours la même Feu rouge première Les gens derrière Déjà le feu vert Avenue du Maine Comme un automate Je tourne à droite Déjà les problèmes La vie les coups Suis-je un acrobate Ou suis-je fou? Mais dis-moi tout Marionnettiste J'ai des ficelles à mon destin Tu me fais faire un tour de piste Mais où je vais je n'en sais rien Mais dis-moi tout Marionnettiste Mon cœur de bois soudain s'arrête Que feras-tu de tes artistes Après la fête? Je revois la scène Exactement Avant-hier Elle est entrée Au restaurant Elle s'est assise Devant moi D'un coup j'ai compris Que dans ma vie J'avais dormi Depuis trente ans Et foudroyé Par ce tonnerre Je suis tombé Dans sa lumière C'est comme une course Au corps à corps Elle n'a qu'un seul mot Encore encore Elle n'a qu'un seul cri L'amour d'abord Elle n'a plus qu'un corps Et moi aussi Et par la fenêtre On voit Paris J'ai rêvé peut-être Où j'ai dormi Et tout d'un coup Je vis je vis Mais dis-moi tout Marionnettiste J'ai des ficelles à mon destin Tu me fais faire un tour de piste Mais où je vais je n'en sais rien Mais dis-moi tout Marionnettiste Mon cœur de bois soudain s'arrête Que feras-tu de tes artistes Après la fête? Et dans l'ascenseur Cogne mon cœur Je sonne et je vois Un mot pour moi Qui dit oublie-moi Qui me supplie Va-t-en ça vaut mieux Pour tous les deux Chacun son chemin Même s'il est triste Chacun son chagrin Adieu l'artiste Et sur le trottoir J'm'en vais comme ça Mains dans les poches Je rentre chez moi Maréchal Foch Au bar-tabac Je prends un café Et ça me brûle On n'oublie jamais On accumule J'aimerais arrêter Toutes les pendules Une voix là-haut Me dit debout Mais dis-moi tout Marionnettiste J'ai des ficelles à mon destin Tu me fais faire un tour de piste Mais où je vais je n'en sais rien Mais dis-moi tout Marionnettiste Mon cœur de bois soudain s'arrête Que feras-tu de tes artistes Après la fête?

C'est Arriver Pr De Chez Toi

Ntm
Au microphone, le boug d'en bas, prêt à se pé-ta pour des scal'pas. Pas par choix, non c'est la vie qui veut ça Et sincèrement, je serai pas, c'est sûr! En aucun cas grand commis de l'état. Je roule en parallèle à ça, qu'est-ce qu'y a? Tu sens pas que ça pue, c'est l'état d'esprit qu'il y'a près de chez toi Et pour moi, l'exclusion c'est aussi simple que ça. C'est rien que du direct-live et des choses qu'évoluent pas. C'est les mêmes qu'en font les frais, le peuple sûbit, subira. Le vent contraire d'un système impotent parce que trop lent. De tout temps pour les problèmes latents, Tant ignorés, sauf quand faut se faire réélire, mais attend, y'a pire! Si tu attends le réveil des foules, c'est que tu conspires. On nous tient à la gorge par le biais de grandes espérances. C'est comme ça que subsiste l'attentisme en France. Dans ce pays où on laisse passer l'intolérance Sans se masser pour contrer les suppôts des survivants du passé. C'est arriver près de chez toi. Ouais, presque sous ton nez. Cesse de prendre cet air étonné, pas le moment d'abandonner. Faut tout donner afin de changer les données. It's underground o'clock, le glock va détonner. Crises et intempéries, Babylone m'étreint. Je dépéris, paumé à me demander où est le bon chemin. Je suis pas le seul dans ce cas à vivre en astreinte. On est tous un tas près de chez moi à vouloir porter plainte. La populo demande pas l'opulence sans souffrance, Juste représenter, faire acte de présence. Sans papier, sans emploi, on ne compte plus les laissés pour compte. Pour couronner le tout dans les sondages le FN monte. Qu'ils fassent leurs figures sur la glace pendant qu'elle est encore dure. Nos nerfs et l'effet de serre les auront à l'usure. Pshitt! coups de Krylon, ça ne s'efface pas, c'est sûr, oh non! Y'a trop de NTM peints sur les murs, bloc par bloc, les cités débloquent. Le lascar moyen vit de troc, chasse le gaspi, deale des blocs. C'est de plus en plus tôt qu'il sort en dard. Place aux jeunes avatars, c'est qu'il y'a trop de bâtards Sous les étiquettes et les codes-barres. Survie oblige, c'est un système barbare. On ne va pas colmater la fracture sociale de plâtre. 9 8 encore plus qu'en 68, il va falloir se battre. C'est arriver près de chez toi. Ouais, presque sous ton nez. Cesse de prendre cet air étonné, pas le moment d'abandonner. Faut tout donner afin de changer les données. It's underground o'clock, le glock va détonner. Y'a qu'ici que dans les églises, les CRS peuvent faire des perquises. Preuve que chez nous, on se décivilise, on se trompe quand on vise Et puis s'il y a meurtre, on déguise l'affaire, on dit qu'y a méprise. Technique de de-kiz. Bien, connue, du reste reconnue, devenue quelque chose de convenu. Les bavures sont au menu, je te souhaite la bienvenue Dans la France de ceux qui pensent qu'en banlieue On ne peut pas penser puisqu'on pense qu'à danser, Rapper sur des beats cadencés. Remarque, ils pensent aussi que les 3 millions de chômeurs C'est 3 millions d'immigrés, donc, c'est clair que c'est Pas gagné, qu'avec leur vision bornée, Je me dis même, que le mec qui redressera le pays, il est pas encore né. Ouais, c'est ici qu'on vit et c'est ici aussi qu'officie La plus grande bande de fachos qui fit si peur en son temps, fils! Si on laisse couler, on est mort. Coupons les couilles du porc! Ouah, ça c'est fort! Mais y'a plus fort encore! Y'a des ex-nouveaux ministres grillés Qui viennent parler, se faire réélire à la télé. Briller, crier leur innocence, prier Pour qu'on oublie que l'histoire du sang contaminé, C'est pour du fric qu'ils l'ont pas trié. C'est arriver près de chez toi. Ouais, presque sous ton nez. Cesse de prendre cet air étonné, pas le moment d'abandonner. Faut tout donner afin de changer les données. It's underground o'clock, le glock va détonner.

Moi J T Adore, Toi M'aimes Tu Encore?

Kc L.M.N.O.P.
Un lit des caresses au beau milieu de la nuit c'est ce que j'ai besoin pour écrire un texte j'écris ce qui m'blesse, appaiser mon stress une main sur ma nuque, une sur mes fesses mon crayon est pret, pu d'défaites, yo... Jte souhaite bonne chance si tu veux TEST celui qui represent le monde en STRESS des filles j'en connais, j'en fréquente j'en mange, j'en rencontre, j'en démonte, j'ai pas honte j'suis pas marié ni fiancé voila pourquoi jsuis comme sa mais dans l'fond j'aimerais rencontré une fille qui m sert une fille en jeans comme en jartelle, en coton en dentelle j'cherche une fille solide et qui a des buts dans vie pas le tanasi peace... si elle vie pour se big gigantesque, et le double S j'y va de ce pas ci a qui j'apporte le stress de la vie comme une veste sentie ennemie peace aux dames qui me laissent des messages 339-0185 haha.. soyez sages... Refrain (4x) Moi j't'adore, toi m'aimes tu encore? moi j't'adore Ce qu'on possède, pafois y faut le perdre pour réalisé a quel point on y tenait Et ce qu'on possède, parfois y faut le perdre pour voir a quel point c'était dla merde quand on a passé trop de temps avec une personne on oubli sa personne on s'néglige s'oublige a plaire parfois meme se taire t'a plus envie avec la meme personne pis on voit a quel point les femmes et hommes sont parfait pour vivre ensemble rare sont les couples faits pour etres ensemble je pense pour ma part, et cherche encore ( bah, Kc, arrete don, t con ) mais non c vrai que sa me plait d'avoir plein de dames mais si jtrouve la bonne dame m'a chill juste ac cette famn pour vitame étername et yo lache les armes, mais yo Kc TEST Chill G pour aujourdhui j'aimerais vivre une journée dans le calme, paix sur paname et aux armes de malik au Sékil... et Anthony Griffin peace... Refrain ( 4x ) Check ben, j'connais un gars qui avait une dame qui aurait été la pour lui pour vitame étername, mais ya trompait tout le temps, ou y se trompait tout le temps, anyway bang a gauche bang a droite des blanches, noires, métisses, rousses...pourquoi pas mais après 10 ans, et les dizaines d'avertissements à y a dis yo c moi ou eux, faut qu tu soit honnete soit net comme clean pour etre heureux la fille était trop mean faque lui mine de rien il l'a laissé l'crétin yé parti ac ses souvenirs l'a laissé la a soufrir pis a s'offrir a qui veut bien lui sourire y veut pas l'dire, ya toujours le sourire mais jsuis sur pour sur qu'un jour y va soufrir pour ma part jsuis pas un ange, mais jespere que dieu va m donenr la sagesse d'avoir cette famn quand elle va passer pour ce qu elle est pas pour ses fesses ce texte me blesse ma maladresse, me rappel des souvenirs....une adresse... refrain (4x)

Nuit De Fievre Rouge

Banlieue Rouge
Rue du malheur, rôdent les vautours Et les enfants qui pleurent attendent toujours Un avenir plus beau, hors des noirs ghettos Tristes comme des cimetières remplis de crasse, de misère... Aux tréfonds de la cité, les jeunes désoeuvrés Se fondent dans la nuit, dans un monde d'oubli Loin des familles éclatées, des plaies et des blessures D'l'univers sans pitié d'où provient la rupture Centre d'accueil-prison où se perd la raison Centre de détention; cassure et répréssion Enfants mis en retrait, abus d'autorité Des délinquants en fuite, semblant de liberté Monde d'intolérance, société d'exclusion N'inspirent plus que méfiance aux jeunes générations Voyou de classe dissidente au nouveau mode de vie Une rage adolescente dont résonne les cris Mais les squatts, par la peur sont tous condamnés Et cette nuit les fugueurs ont été dénoncés Mais reste la violence et reste la haine Tout gronde en cadence, symphonie urbaine Un faux jeton et une nuit de deuil Les salauds resteront seuls dans leurs cercueils C'est dans un parking souterrain d'un bâtiment hideux Qu'têtes brûlées et vauriens décid'ront d'mettre le feu Qu'elle est rouge ce soir, qu'elle est rouge la banlieue C'est un peu normal, on lui a mis le feu... Qu'elle est rouge ce soir, qu'elle est rouge la banlieue C'est en signe de désespoir qu'on lui a mis le feu...

Olaf

Banlieue Rouge
Rue du malheur, rôdent les vautours Et les enfants qui pleurent attendent toujours Un avenir plus beau, hors des noirs ghettos Tristes comme des cimetières remplis de crasse, de misère... Aux tréfonds de la cité, les jeunes désoeuvrés Se fondent dans la nuit, dans un monde d'oubli Loin des familles éclatées, des plaies et des blessures D'l'univers sans pitié d'où provient la rupture Centre d'accueil-prison où se perd la raison Centre de détention; cassure et répréssion Enfants mis en retrait, abus d'autorité Des délinquants en fuite, semblant de liberté Monde d'intolérance, société d'exclusion N'inspirent plus que méfiance aux jeunes générations Voyou de classe dissidente au nouveau mode de vie Une rage adolescente dont résonne les cris Mais les squatts, par la peur sont tous condamnés Et cette nuit les fugueurs ont été dénoncés Mais reste la violence et reste la haine Tout gronde en cadence, symphonie urbaine Un faux jeton et une nuit de deuil Les salauds resteront seuls dans leurs cercueils C'est dans un parking souterrain d'un bâtiment hideux Qu'têtes brûlées et vauriens décid'ront d'mettre le feu Qu'elle est rouge ce soir, qu'elle est rouge la banlieue C'est un peu normal, on lui a mis le feu... Qu'elle est rouge ce soir, qu'elle est rouge la banlieue C'est en signe de désespoir qu'on lui a mis le feu...

Look At Me

CELINE DION "French Album"
C'est comme une machine ⌦ㄲã¬n fond de train Une locomotive qui foncerait sans fin It's like a machine at full power A locomotive charging without end Des coups des secousses, je m'habitue pas Qui conduit, qui pousse ce train, qui sait o⌦ã˜n㬸 il va? Hits shakes, I'm not getting used to Who's driving, who's pushing this train, who knows where it goes J'ai mal ⌦ㄲã¬n la t阾e, j'ai mal au coeur Faites que l'on arr阾e, appelez-moi le contr鬺eur I have a headache, I have a heartache Please make it stop, call me the ticket inspector Je veux qu'on m'explique, je veux quelqu'un En cas de panique c'est 閏rit l⌦ㄲã¬n, Oh, tirez sur le frein ⌦ㄲã¬n main I want they explain to me, I want someone In case of panic, it's written there Oh, pull the hand brake Et toi qu'est-ce que tu fous l⌦ㄲã¬n, Sur ton sofa, ⌦ㄲã¬n c魌⌦ㄲ㬸 d'moi And you what are you doing here, On your sofa, at my side Tu vois pas que j'cr鑦e (1), que j'suis vid閑 Que j'ai plus de s鑦e, que je vais l鈉her Don't you see I'm dying, I'm exhausted I'm out of sap, I won't hold Regarde-moi, dis-moi les mots tendres Ces mots tout bas, Fais-moi redescendre loin de tout loin de tout 玎 Je veux, je commande, regarde-moi Look at me, tell me the soft words These words wispered Let me get off far away far away of all this I want, I order, look at me J'ai besoin de tes yeux, C'est le miroir o⌦ã˜n㬸 j'existe sans eux Je ne me vois pas I need your eyes It's the mirror where I exist without them I don't see myself Mais tout nous aspire, petits 閏rans Faut montrer le pire ailleurs Pour accepter nos n閍nts Everything inhales us, small screens Must show the worst elsewhere To accept our nothings Si t'y prends pas garde, avec le temps Tu te fous des gares et jamais plus tu ne redescends If you don't take care, with the time You don't care about stations and you never get off Les tempes qui cognent, 玎 me reprend Ou tu te raisonnes ou tu prends des m閐icaments Temples hitting, it takes me again Or you reasoned yourself or you take medication Mais je voudrais savoir, une fois seulement But I wanna know, one time only La fin de l'histoire et pourquoi, o⌦ã˜n㬸 et comment The end of the story and why, where and how Qui sont les bons et les m閏hants? Who are the good ones and the bad ones (1) j'cr鑦e: Contraction of je cr鑦e , I die

Was it funny? Share it with friends!