Interested in Cryptocurrency?
Visit best CoinMarketCap alternative. Real time updates, cryptocurrency price prediction...

Latraverse Plume lyrics

Lit Vert

Original and similar lyrics
Y fait pas chaud Même si l'hiver est beau J'aurais ben l'goût d'sacrer mon camp Jusqu'au printemps L'hiver pour moé C'est pour se g'ler les pieds Pis c'est bon pour se g'ler la tête Dans l'temps des Fêtes J'ai pas d' skidoo, j'ai pas d'garage La slutch partout, moé ça m'enrage Les grosses tempêtes qui traînent à pus finir J'ferme toutes mes fenêtres pis j'veux même pus sortir Chus comme un ours dans l'fond d'sa cage J'cultive la mousse su mon visage Plus y fait frette plus j'ai envie d'partir Plus j'me sens prêt à pas m'faire engourdir Dans l'sud c't'un maudit beau voyage L'hiver est moins rude sur une plage Le grand soleil à cinquante cennes par jour Ça vaut la peine d'aller faire son p'tit tour

Filles, Flics, Descentes

Fonky Family
(Don Choa - Le Rat Luciano - Menz - Sat / Le Rat Luciano ) (Sat) Un petit pour la route Comme a dit un gars ! Tant que tu vis, tant que tu reste bien Ça donne un truc à dire Ouais ! C'est bien ça. Je dois rien à personne Si ce n'est à dieu, ma mère, FF, mes enfoirés et moi-même, mes frères Ceux qui remplissent nos salles de concerts Ce public qui se fie à la sincérité de nos disques Je peux pas prétendre tout comprendre ou tout connaître Je parle que de moi, de ma vie de façon honnête Je mérite pas la légion d'honneur Pour narrer ce qui se passe autour Respect une fois de plus à tous ceux qui m'entourent Merci à tous ceux qui me donnent force et amour Quand je suis à cour ! A tous ceux que je saoule et qui en demande encore J'aimerais avoir les moyens de faire plus Pouvoir vous dire plus Mais aucun de nous a la science infuse Parfois j'aimerais parler d'autre chose Que de frics de cul D'histoire de drogue à la con de flics de rue ! Même quand je divague-je retombe sur mes pattes En deux dires retour à la case départ Je parle de quoi de filles de flics de descentes De fric de briques de banques Chaque fois que mon stylo pleure De joie ou de douleur C'est anx. d'un peu de mon sang qui se vide Même s'il en a pas la couleur. (Le Rat) Buenos Dias, faîtes ce que bon vous semble Ecoutez ou haïssez ce qu'on ressent, Ceux d'en bas comprennent Car ce qu'on vit se ressemble Lyrics haute tension Ça parle de filles, flics et descentes On parle de Saïds que nous sommes Ça va durer jusqu'à ce que l'heure de notre mort sonne Toi qui es de la zone tu le sais Le sang, l'émotion prend le pas sur la raison Comme l'alcool sur le sang, Là où je vis ça parle de putes Ou de filles clean, de cochonnes aimant le kiki Même de lil' kim De ce qui dirige le monde Le liquide, le blé, Est-ce qu'on l'aime ? Oui kid Lorsqu'on cause ça part dans tous les sens De l'heure où l'alcool nous décompose A celle des descentes Les enquêteurs de la crime De ceux qui les descendent Si t'es plus sous terre C'est le moment de redescendre Qu'est-ce qu'on fait ? On rit, drink, brime, fume, trime, track et rime En venant chez nous tu te demanderas Où c'est que tu as atterri ? Dans un énorme asile Ou au cour de la vraie vie Refrain : On parle de ... On cause de ... Ça parle de ... Ça cause de ... On parle de quoi ? On cause de quoi ? Ça parle de quoi ? Ça cause de quoi ? On parle de ... On cause de ... Ça parle de ... Ça cause de ... (Don Choa) Ça parle de filles, flics, descentes Fric, Brinks et banques Quand on a besoin que de drink, Papier, shit et encre J'arrive habillé pas très chique mais je rentre Et quand je ris, tu crois que c'est un tox En pleine crise de manque La limbri et les soucis te hantent Ou le vice te tente ? C'est que nos vies sur pages Que le son se propage ! Imagine si on sort tout un matos militaire Tu mets ça dans la rubrique sport ou faits divers ? Le réel c'est pas les séries policières ou les info Je voudrais niquer la fille du commissaire dans sa twingo Tête dingo sans flingot Cherche les lingots d'or Sache lingo max. chasse dans le gringo d'or ! Tu te sens mal ou tu salives ? Tu te sens seul et tu balises ? En pleine nuit on arrive Mon armée de salauds te salue Rien à foutre de tes règles ou estimations Seul le tout puissant connaît notre destination (Menzo) Dans notre quartier sur les murs Y a tout un tas de phrases Et si je le voulais Je pourrais en faire mes propres phrases T'y trouves souvent des prénoms Suivi d'un je t'aime Ou bien j'te baise ou suce moi Pour les plus extrêmes Crois pas que l'état ou les flics soient en reste Cherche bien, tu trouveras vite des On vous nique, on vous déteste Signé les petites pestes Les même prêt à te sortir un bout ou une lame Dès que tu les testes ! Certain appelle ça la cour des miracles Ceux qui n'y sont jamais venu Crois qu'on s'est fait la guerre Comme l'Iran et l'Irak ! Y en a pour tout le monde Même pour Jacques Ch ... En fait-on parle de tout et de n'importe quoi Dès qu'on fume ce sh ... ! Des coups qui pourrait nous rendre riche Envoyé derrière les barreaux Tous ceux qui échouent Et ici tous ceux qui connaissent ces récits par cœur Au point de se confondre parfois avec La haine de Bonni Parker ! Refrain

Amour Mort

Les Nubians "One Step Forward"
T'es prêt à t'priver d'ta vie pour ta diva C'est pas du vent Tu dis Â' t'aimer m'rend tà mà raire Â' Comme c'est divin On cherche l'amour sans trêve C'est qu'sans amour, on crève T'à changerais une promesse du paradis contre ma paire d'yeux Regarde-moi de loin Comme si mon garde du corps à tait Dieu J't'avais pas vu dans la mire Un pavà dans l'amour Endure tes vers pour entendre les gens dire Qu'tu m'rendras là gendaire On cherche l'amour sans trêve C'est qu'sans amour, on crève Tu veux partager c'que je suis C'que j'vaux, c'que j'vis C'que j'vois, c'que j'ai vu Et après on verra Si l'amour meurt, alors dis moi c'qu'il reste Des cases vides, des causes injustes Juste des gestes Tu dis qu'tu tuerais pour moi Trouve une cible à mouvante Prouve-moi que tu m'aimes à mort Au moins autant qu'tu t'en vantes La balle au bout du fusil Le fusil à bout de bras Du braconnier à bout de souffle La balle siffle Un corps s'affale sa vie dà file Le bourreau s'tire dans la foule Et moi, à mue, je reste couchà e C'est moi qu'il a touchà .

Elle Donne Son Corps Avant Son Nom

Iam
Le sombre monarque débarque et étale Son pouvoir, la puissance de l'ombre s'installe Non, ne résiste pas, ne lutte pas Ne te détourne pas de la main tendue vers toi Ou je vais explorer le royaume de tes peurs En devenir le dictateur pour mieux te dominer Là, tu deviens raisonnable, c'est bien Oui tombe sous le charme pour de meilleurs lendemains Pour les rebelles la force est trop forte Je balaie ces petits Ewoks comme le vent balaie les feuilles mortes Les indécis sont avertis, qu'ils se méfient De la seule étoile qui se fond dans la nuit Le bastion des bas-fonds du pays en action L'énergie dégagée génère une telle attraction Que vers lui se tournent enfin tous les regards Pour s'apercevoir que l'espoir émerge du noir Une partie de tout homme la force manipule D'un rien il suffit pour que l'être bascule Que les yeux de l'aveugle s'ouvrent, qu'il contemple Mars de l'obscur côté, le temple N'aies pas peur, ouvre-moi ton coeur, viens vers l'Empereur Sentir la chaleur de l'obscurité pour toi il est l'heure De rejoindre l'armée des guerriers de l'ombre Ne vois-tu pas ton côté clair qui succombe C'est ta destiné, pourquoi vouloir lui résister Sans peine je ferais sauter les verrous de ta volonté Sois l'hôte dans la noirceur la plus pure de l'Empereur Et arbore les couleurs du côté obscur Obscure, la force est noire Comme le château où flotte l'étendard, notre drapeau Sois sûr que sous les feux, la vérité est masquée Viens, bascule de l'autre côté Je suis le fils de Jaffar, le sale rejeton de Dark Vador Le grand Cador, du maniement du mic, j'adore Adapter ma technique à la manière du caméléon Sans pitié pour matter la rebellion Millénaire, salive empoisonnée langue amère Un Pilot V5 en tant que sabre laser Quoi, ma conscience comme seule médaille Je traque et j'étripe sans remords tous les chevaliers Jedi La haine monte en toi, je le sais parfaitement Je vois ta main droite gantée de noir C'est sans espoir, la mutation s'amorce Ta nature que tu obtures, le côté obscur de la force Viens vers moi, passe le pont de part en part Rejoindre ma demeure dans la lune noire Mars est l'empire, je lance mes troupes à terre Pour éradiquer ce niais de Jean-Claude Gaudin Skywalker Petit présomptueux ne vois tu pas le nombre Déployé? L'armée des ombres, tu seras éliminé Au nom des forces mythiques qui habitent là Dans mon cerveau, je donne pas chère de ta peau Le souffle de la force est en moi Le microphone crépite, crache des tas de flammes sur les en bois Le fils de Dieu tremble Mais lutte avec ses armes, renverse les crédos qui lui semblent Erronés, brisent les traîtres de la tête au péroné Par la peur l'ennemi reste sclérosé Longue vie au règne de la nuit D'un théorie qui renverse les croyances établies Luke, aide-moi , idiote il est trop tard Tu appartiens au sinistre sombre seigneur vêtu de noir Casque, souffle rauque sous une armure Du soldat le plus dur de l'empire du côté obscur Obscure, la force est noire Comme le château où flotte l'étendard, notre drapeau Sois sûr que sous les feux, la vérité est masquée Viens, bascule de l'autre côté

Divide

Assemblage 23 "Failure"
- Shoota Babylone (Rockin'Squat / Doctor L) 5' 51 Un nouveau titre, une nouvelle ambiance oppressante. Accroche toi à la rythmique, surveille la descente. Car la montée, elle, sera comme toujours assassine. Comme un fil dans une aiguille, la précision touchera sa cible. Le micro dans ma main, le retour de l'Assassin. Whoy, whoy, whoy, choisis ton chemin. Car le notre se trace à coups de tonnerre musical. On fume le fonck, et le recrache en freestyle ! Pas de problème man, nous restons undaground, Sous la couverture des quartiers qui délirent sur notre style. On ne fait pas de copinage avec le gratin musical. Préférant de loin vendre moins, mais garder l'impact d'une balle. Cette vision est radicale mais réflechie, Car la musique se propage aussi, de façon illicite. Les cassettes circulent et la masse s'agite, Et la masse cogite, il faut vite; Arrêter l'émancipation des chansons à thèmes. Traitant des réalités, mettant en danger le système. Vraiment? Je ne pense pas qu'une chanson pourra changer la condition de l'Homme. Pourtant on vérifie que l'audimat reste dans les normes. On est loin des Jardins de Babylone. Alors on prend les rênes en main et par le biais du symbole. On demande à tous les posse de s'unir pour shooter Babylone !! On ne me ment plus, l'africain est mon frère. Le musulman, le juif, je respecte leurs prières. Individuellement le choix de chacun est propre à lui-même. Vu de l'espace l'Histoire de la Terre est pour tout le monde la même. Mais si on se rapproche, on voit qu'une Porsche Motive plus d'amour qu'une mère qui nourrit ses gosses. C'est fou de voir tous ces gens attirés par l'argent, Comme le requin attiré par le sang. Je suis né et je vis à Babylone, Là où les enfants tuent, dealent et volent. Alors accrochez vous, car maintenant nous shootons Babylone !! Quant on parle de Babylone, on le prend comme symbole Pour illustrer le monopole qu'exercent les structures dirigeantes en métropole A l'égard des minorités qui forment une majorité sur le globe. L'ennemi de ce système s'adresse, A tous les gens qui ont encore l'espoir que ces horreurs cessent. Babylone et moi, Nous ne dealons pas ensemble, la décadence je n'aime pas. L'oligarchie est présente dans les rues de Ripas. Le futur dépend de notre action présente, ne l'oublie pas ! Si tu restes statique, si tu ne t'occupes pas de politique. La politique s'occupe de toi. Si tu t'en occupes trop, gare ! Aux chiens de garde de l'Etat. La pression constante d'évoluer en terrain inhospitalier Fais monter la parano, monte le débat à un autre niveau. Ca y est, le flot de mes mots résonne ... Smoka Babylone !!

Mon Fr

Le Forestier Maxime
Paroles et musique : Maxime Le Forestier Éditions Chappell 1 Toi le frère que je n'ai jamais eu Sais-tu si tu avais vécu Ce que nous aurions fait ensemble Un an après moi tu serais né Alors on n'se serait plus quittés Comme deux amis qui se ressemb lent On aurait appris l'argot par coeur J'aurais été ton professeur À mon école buissonnière Sûr qu'un jour on se serait battus Pour peu qu'alors on ait connu Ensemble la même première. R Mais tu n'es pas là À qui la faute Pas à mon père Pas à ma mère Tu aurais pu chanter cela 2 Toi le frère que je n'ai jamais eu Si tu savais ce que j'ai bu De mes chagrins en solitaire Si tu ne m'avais pas fait faux-bond Tu aurais fini mes chansons Je t'aurais appris à en faire Si la vie s'était comportée mieux Elle aurait divisé en deux Les paires de gants Les paires de claques Elle aurait sûrement partagé Les mots d'amour et les pavés Les filles et les coups de matraque. 3 Toi le frère que je n'aurai jamais Je suis moins seul de t'avoir fait Pour un instant pour une fille Je t'ai dérangé tu me pardonnes Ici quand tout vous abandonne On se fabrique une famille.

Was it funny? Share it with friends!