Interested in Cryptocurrency?
Visit best CoinMarketCap alternative. Real time updates, cryptocurrency price prediction...

Jean Leloup lyrics

Isabelle

Original and similar lyrics
Elle t'a dit qu'elle serait juste à toi l'après-midi Au rond-point au carré la fontaine st-louis Tu te rends, tu y vas à l'heure comme à l'habitude Mais elle ne s'y trouve pas, tu es seul fait comme un rat Ce n'est rien, ce n'est rien, je vais lui téléphoner Ce n'est rien, ce n'est rien, elle a seulement oublié Mais juste au moment où tu allais vers la cabine Tu la vois rigolant avec copains et copines C'est pas facile quand isabelle te laisse tomber y a pas de quoi rire quand isabelle te fait marcher La salope, ah la vache mais pourquoi elle ne dit rien La salope, ah la vache elle le traite comme un chien Mais ton cœur est trop tendre Et tu préfères l'attendre Dans le café d'en face Comme un espion comme un con Mais enfin au moment où ton café s'en venait Tu la vois elle repart assise sur la mobylette De ton pote ou enfin celui que tu t'en doutais tu te dis c'est fini, elle est partie avec lui C'est pas facile quand isabelle te laisse tomber Y a pas de quoi rire quand isabelle te fait marcher Tu te rends dans le bar qu'elle préfère le soir venu Arrivé il est dix heures et c'est vide et incongru Mais enfin d'quoi t'a l'air T'en vois plusieurs qui rigolent Qui se parlent dans ton dos Qui se foutent de ta gueule Où qu'elle est, où qu'elle est, ridicule tu demandes À la blonde serveuse qui est sa meilleure amie Elle répond qu'elle sait pas, ni le pourquoi ni le comment Avec l'air innocent tu sais très bien qu'elle te ment C'est pas facile quand isabelle te laisse tomber Y a pas de quoi rire quand isabelle te fait marcher Ma p'tite abeille, je t'aime encore dis moi qu'tu dors Ma p'tite merveille dis-moi que l'amour n'est pas mort Isabelle, isabelle, réponds-moi et parle-moi J'ai pas su, pas voulu, enfin j'ai pas fais exprès Mais elle ne dit plus rien maintenant c'est pour de vrai Maintenant à présent, l'Amour est une sale affaire L'Amour est une sale affaire.

Ch Tu Ronfles

Lemay Lynda
Moi j'aurais jamais cru Que j'penserais au divorce Mais l'idée m'est venu Vers la fin d'la nuit de noce C'est pas que j'te déteste Ou que j'veux t'voir mourir C'est juste que tu m'agresses Chaque fois qu'tu respires Non c'est pas qu'tu m'écoeures Ou que j'peux plus t'sentir Mais essaie de dormir Dans la pelle d'un tracteur C'est pas qu't'es pas gentil C'est qu't'as dû avaler Lorsque t'étais petit Un moteur de Harley Chéri, tu ronfles J't'ai donné des coups d'genoux J't'ai secoué, j't'ai r'tourné J't'ai roué de coups d'pied Ça rien changé du tout Quand t'es près d'étouffer Là je guette en silence Presque en train d'espérer Et puis ' rron ' tu r'commences J'me suis mis des bouchons Et des bonnets d'grand-mère Mais y'a tes vibrations Mesurables sur 'Richter ' J't'ai acheté toutes les marques D'humidificateur Pour calmer tes horreurs D'amygdales qui claquent Et puis j'ai bâillonné Ta grosse face de limace En osant prétexter Que c'était un fantasme Quand j'te pince les narines Jusqu'à c'que ça fasse mal C'est au tour des babines De faire ' ppfff ' comme un cheval Y'aurait l'opération Qui nous sauverait la vie Mais monsieur l'étalon A peur des bistouris Pourrais-tu m'expliquer Me confier ton secret Dis, t'es-tu fait greffer Entr'la gorge et le nez Un broyeur à déchets… ? Y'a sûrement une façon Une potion miracle À donner aux cochons Pour ne plus qu'y renâclent Moi j't'aimerais ma grenouille Si c'tait pas qu'tu coasses Si j'ramonais ta face À grands coups de quenouilles Au début j'me disais Que j'allais m'habituer Mais alors j'ignorais Que t'allais empirer !!! Là, j'comprends le bonheur Le bonheur de ta mère au mariage Elle rêvait qu'son enfant Qu'son enfant-pas-d'muffler déménage J'vais te tirer d'affaire Si tu veux que j'me charge De t'trouver un garage Ou un vétérinaire Sinon retourne chez ta mère Avec ton vice caché J'vais lui dire de t'refaire Et puis de s'appliquer !!!

La Machine Rattraper Le Temps

Indochine
ouh ! ouh ! ouh ! ouh ! ouh ! ouh ! ouh ! ouh ! Du fond de son lit dans son sommeil elle pleure de lui c'est vendredi qui n'a qu'un rêve et qu'une envie Il n'y a que cette nuit pour être toute seule avec lui oublier le temps et de n'être qu'à lui Et vendredi il y a 11 ans elle s'est construit son crime et son rêve d'une machine à rattraper le temps Et sans manière elle fout le camp vers moi devant et moi je l'apprends et elle m'éprend et par derrière par devant elle aura tout son temps et sans retour en arrière pour s'enfuir en avant envole toi ! Mais ne pleure pas ce matin est atteint et ton parfum est clandestin dans ma main Mais tous les autres qui trouvent cela dégoûtant à qui la faute elle est en avance pour son temps et sans retour en arrière pour s'enfuir en avant et par derrière par devant elle aura tout son temps Au fond de son lit elle se retourne avec lui il n'y a que cette nuit pour être toute seule avec lui Mais ne pleure pas ce matin est atteint et ton parfum est clandestin dans ma main Et emmène-moi faire un tour avec toi tous les jours et elle m'a pris à son bord pour toutes les nuits et encore et sans retour en arrière pour s'enfuir en avant et par derrière par devant la machine à rattraper le temps Pourquoi tu dors encore oh ! mais pourquoi tu dors encore...

Et L'on N'y Peut Rien

Jean-Jacques Goldman
Comme un fil entre l'autre et l'un Invisible, il pose ses liens Dans les méandres des inconscients Il se promène impunément Et tout un peu tremble Et le reste s'éteint Juste dans nos ventres Un noeud, une faim Il fait roi l'esclave Et peut damner les saints L'honnête ou le sage Et l'on n'y peut rien Et l'on résiste on bâtit des murs Des bonheurs, photos bien rangées Terroriste, il fend les armures, Un instant tout est balayé Tu rampes et tu guettes Et tu mendies des mots Tu lis ses poètes Aimes ses tableaux Et tu cherches à la croiser T'as quinze ans soudain Tout change de base Et l'on n'y peut rien Il s'invite quand on ne l'attend pas Quand on y croit, il s'enfuit déjà Frère qui un jour y goûta Jamais plus tu ne guériras Il nous laisse vide Et plus mort que vivant C'est lui qui décide On ne fait que semblant Lui, choisit ses tours Et ses va et ses vient Ainsi fait l'amour Et l'on n'y peut rien

Un Pour Rien

Axelle Red
elle monte dans sa chambre il fait encore jour dans les champs y a les enfants qui courent elle sent tous ses membres et son coeur si lourd et si peu d'amour encore un jour encore une nuit une vie sans lui puis elle laisse retomber son tablier tout jauni par les foins frotte ses yeux cernés et le cale de ses mains c'est bientôt Juin ici encore un été qui va venir pour rien sans lui les blés vont grandir sans lui pour rien les blés vont mûrir et elle va déjà un peu vieillir pour rien sans lui ici la guerre est si loin elle reste longtemps assise à sa fenêtre elle attend de le voir peut-être puis très lentement elle relit ses lettres elle relit ses lettres ici encore un été qui va venir pour rien sans lui les blés vont grandir sans lui pour rien les blés vont mûrir et elle va déjà un peu vieillir pour rien sans lui ici la guerre est si loin

Non Je N'ai Rien Oublie

Charles Aznavour "Idiote Je T'aime"
Je n'aurais jamais cru qu'on se rencontrerait Le hasard est curieux, il provoque les choses Et le destin pressé un instant prend la pause Non je n'ai rien oublié Je souris malgré moi, rien qu'à te regarder Si les mois, les années marquent souvent les êtres Toi, tu n'as pas changé, la coiffure peut-être Non je n'ai rien oublié Marié, moi ? allons donc, je n'en ai nulle envie J'aime ma liberté, et puis, de toi à moi Je n'ai pas rencontré la femme de ma vie Mais allons prendre un verre, et parle-moi de toi Qu'as-tu fait de tes jours ? es-tu riche et comblée ? Tu vis seule à Paris? mais alors ce mariage ? Entre nous, tes parents ont dû crever de rage Non je n'ai rien oublié Qui m'aurait dit qu'un jour sans l'avoir provoqué Le destin tout à coup nous mettrait face à face Je croyais que tout meurt avec le temps qui passe Non je n'ai rien oublié Je ne sais trop que dire, ni par où commencer Les souvenirs foisonnent, envahissent ma tête Et le passé revient du fond de sa défaite Non je n'ai rien oublié, rien oublié A l'age où je portais mon amour pour toute arme Ton père ayant pour toi bien d'autres ambitions A brisé notre amour et fait jaillir nos larmes Pour un mari choisi sur sa situation J'ai voulu te revoir mais tu étais cloîtrée Je t'ai écrit cent fois, mais toujours sans réponse Cela m'a pris longtemps avant que je renonce Non je n'ai rien oublié L'heure court et déjà le café va fermer Viens je te raccompagne à travers les rues mortes Comme au temps des baisers qu'on volait sous ta porte Non je n'ai rien oublié Chaque saison était notre saison d'aimer Et nous ne redoutions ni l'hiver ni l'automne C'est toujours le printemps quand nos vingt ans résonnent Non je n'ai rien oublié, rien oublié Cela m'a fait du bien de sentir ta présence Je me sens différent, comme un peu plus léger On a souvent besoin d'un bain d'adolescence C'est doux de revenir aux sources du passé Je voudrais, si tu veux, sans vouloir te forcer Te revoir à nouveau, enfin... si c'est possible Si tu en as envie, si tu es disponible Si tu n'as rien oublié Comme moi qui n'ai rien oublié

Was it funny? Share it with friends!