Interested in Cryptocurrency?
Visit best CoinMarketCap alternative. Real time updates, cryptocurrency price prediction...

Gainsbourg Serge lyrics

Lherbe Tendre

Original and similar lyrics
C'est un rubin, c'est une hippopodame, Avec un d comme dans marshmallow Et si j'en pince pour c't hippopodame, C'est qu'avec elle j'ai des prix de gros, Ah quel suspens sur mon hippopodame, Avec un d comme dans vas y molo, Les ressorts grincent sous l'hippopodame, Même au dessus je me sens bien dans sa peau, C'est pas une mince affaire c't hippopodame, Avec un d comme dans gigolo, Lorsqu'elle me pointe son hippopodame, Entre ses deux groseilles à macroc, Puis elle se rince vite fait l'hippopodame, Avec un d comme dans lavabo, Elle redevient princesse hippopodame, Elle me refile mon petit cadeau, C'est un rubin, c'est une hippopodame, Avec un d comme dans marshmallow Et si j'en pince pour c't hippopodame, C'est qu'avec elle j'ai des prix de gros.

Le Noceur

Francis Cabrel "Samedi Soir Sur La Terre"
La voiture avançait Dans la pénombre humide L'homme avait choisi son quartier Un carillon sonnait Pour dire que la nuit se termine Pour un fêtard Il est trop tôt pour rentrer La nuit a été chaude En alcools, en farines légères Ces gens-là ont tout ce qu'ils veulent Mais lui, il s'est inventé Un jeu supplémentaire Surtout, surtout Ne jamais rentrer seul C'est pas un jeu précis C'est plutôt son envie de plaire Quelque chose comme passer du bon temps C'est pour ça qu'il a choisi Ce quartier ordinaire Cette fin de nuit parmi les pauvres gens Lui, c'est un noceur, un dandy, un rouleur La première fille qu'il croise Il sait qu'il doit faire vite Alors, il lui sourit pour ne pas qu'elle s'inquiète Une sorte de jazz monte Comme il baisse la vitre Elle n'a même pas tourné la tête... Il reste un bar ouvert Où quelques soûlards se cramponnent Et où la serveuse ne s'étonne de rien Il laisse la voiture devant IL est sûr que ça l'impressionne Mais elle a répondu en retirant sa main Elle a dit : no sir, no sir La vie a fait de toi un dandy, un rouleur T'avances comme au volant d'un cargo, d'un croiseur J'aime pas comme tu claques des doigts Elle a dit : no sir, no sir T'es tombé du côté des nantis, des menteurs Dans ta poitrine j'entends le battement d'un compteur Faut pas que tu comptes sur moi On n'a pas la vie facile Hey, mais on a tout ce qu'il faut On a rangé les évangiles On ne fera plus de cadeau On voit venir le jour C'est comme la chance qui nous quitte Il faut partir avant que tout ne se complique Dans cette chasse à cour Y'a quand même une limite Celle de rentrer avant que ne s'éteigne l'éclairage public Il revient vers chez lui Le portail électrique Les allées de graviers entre les massifs de fleurs Faire un peu de café Mettre un peu de musique Oublier ce que cette fille lui disait tout à l'heure... Quand elle parlait d'un noceur... d'un noceur La fille a parlé de... noceur... Et puis elle a parlé de dandy, de rouleur Et aussi de cargo, de croiseur De gens qui claquent des doigts Elle a dit : no sir, no sir Dans ta poitrine j'entends le battement d'un compteur Faut pas que tu comptes sur moi Elle a dit : no sir, no sir La vie a fait de toi un dandy, un rouleur T'avances comme au volant d'un cargo, d'un croiseur J'aime pas comme tu claques des doigts

Elle Voulait Jouer Cabaret

Kaas Patricia
D. Barbelivien Elle voulait jouer cabaret Sur un paque bot de contrebande Pas dans un bastringue marseillais Avec des marins qui lui demandent Une chambre d'hôtel sur la mer Histoire de faire le tour du monde D'être la fiancée du corsaire Tout en restant une putain de blonde Qui chanterait blue bayou En dansant sur les tables Tout en étant capable De faire peur aux voyous Et chanter only you En buvant dans les verres Un fond de picon bière Qui rend à moitié fou. Elle voulait jouer cabaret Pas les serveuses les filles de salle Pourtant Dieu sait qu'elle s'en foutait D'avoir le coeur et les mains sales Elle venait d'une grande ville du nord Où on a fermé les usines Là où le soleil vaut de l'or Elle savait depuis toute gamine Elle voulait jouer cabaret Pas les madelons d'infortune Je peux vous dire qu'elle en rêvait D'un jazz band sous un clair de lune D'un chapeau claque avec des strass Comme les vedettes américaines Pas d'un néon sur la terrasse Et l'accordéon qui se traîne

Ma Patrie

Enrico Macias "Olympia ,89"
Ma patrie, où le ciel et la mer se ressemblent, Est vêtue de soleil et noyée de bleu tendre Et quand viennent les bateaux, On les prend pour des oiseaux Dans le bleu de l'horizon Qui les confond Ma patrie, où le ciel et la mer sont les mêmes, Les affairent, elle et lui, comme un couple qui s'aime Tous les deux, au matin, blancs comme les amandes, Et le jour, tout éblouis Frangés d'or et de chaleur Tous les deux, reflétant les lumières qui tremblent Des étoiles de minuit Et des torches des pêcheurs Ma patrie, où le ciel et la mer se ressemblent, A, pour moi, dans la gorge, un orchestre qui chante Un chant pur et fraternel Dont les mots sont éternels, Où je vais, le coeur tendu Et les pieds nus Ma patrie, où le ciel et la mer me rassurent C'est, là-bas, un pays sans murs et sans armures Et je vois rire une fiancée sur la plage Elle attend au soleil fou Elle court au rendez-vous Où l'amour jaillira dans un élan sauvage Comme un cri né sur la mer, Comme un pin dans la lumière Où l'amour nous fondra, tous les deux comme un bleu de mirage Dans la mer et dans le ciel Dans le ciel de ma patrie.

Dans Ma Rue

Doc Gynéco
Ma rue est bourrée de vices à chacun Ses délices à chacun Sa 8x6 Dans ma rue, les lascars se serrent la main Ce n'est pas comme dans le showbiz Où les mecs se font la bise Dans ma rue, les chinois s'entreaident et se tiennent par la main Les youpins s'éclatent et font des magasins Et tous les lascars fument sur les mêmes joints Dans ma rue... C'est une pub pour Benetton Et tout le monde écoute les mêmes sonds à fond Mangeurs de cachère ou de saucisson, ouah.. Dans ma rue.. Je suis posé, je marche tranquille dans la ville J'esquive les civils et reste le patron du style A chacun sa banlieue La mienne je l'aime et elle s'appelle le 18ème Dans ma rue, Pour communiquer il faut être trilingue Et faire attention quand on marche sur des seringues Se méfier des dingues qui sortent leurs flingues Dans ma rue, Les pères et pathéticiennes craqunet pour du crack Les pompiers les réveillent en leur mettant des claques Personne ne veut tenter le bouche à bouche Les clodos s'échappent pour ne pas prendre de douche Dans ma rue, Le vendeur de grec veut nous empoisonner Sa viande est bizarre, son huile est périmée Comme moi, l'épicier fait ses courses à ED Il me revend les mêmes produits que j'achète l'après-midi 4 ou 5 fois tout gerbe la nuit, dans ma rue Ça vole, ça viole, mais qu'est-ce que tu veux? A chacun sa banlieue, la mienne je l'aime Et elle s'apelle... Porte de la Chapelle ou terminus Tout le monde descend, reste ou prend son bus Bienvenue dans ma rue Où la crasse colle à tes pieds sur le trottoir comme de la glue Bienvenue dans ma rue Où les pigeons meurent dans le caniveau A force de manger du dégueulis de toxico Dans ma rue, autant de flics que de mecs cocu Le coiffeur raconte des blagues aux dealers Les policiers donnent des planques aux voleurs Le facteur aide le macro à relever les compteurs J'ai été élu président de ma rue J'ai placé mes ministres, tout le monde est corrompu! A chacun sa banlieue, la mienne je l'aime Et elle s'apelle : le 18ème

Les Trois Cloches

TINA ARENA "In Deep"
Village au fond de la vallee Comme egare, presque ignore Voici dans la nuit etoilee Qu'un nouveau-ne nous est donne Jean-Francois Nicot il se nomme Il est joufflu, tendre et rose A l'eglise beau petit homme Demain tu seras baptise Une cloche sonne sonne Sa voix d'echos en echos Dit au monde qui s'etonne C'est pour Jean-Francois Nicot C'est pour accueillir une ame Une fleur qui s'ouvre au jour A peine, a peine une flamme Encore faible qui reclame Protection, tendresse, amour Village au fond de la vallee Loin des chemins loin des humains Voici qu'apres 19 annees Coeur en emoi le Jean-Francois Prend pour femme la douce Elise Blanche comme fleur de pommier Devant Dieu dans la vieille eglise Ce jour ils se sont maries Tout's les cloches sonnent sonnent Leurs voix d'echos en echos Merveilleusement couronnent La noce a Francois Nicot Un seul corps une seule ame Dit le pretre et pour toujours Soyez une pure flamme Qui s'eleve et qui proclame La grandeur de notre amour Village au fond de la vallee Des jours ,des nuits le temps a fui Voici dans la nuit etoilee Un coeur s'endort Francois est mort Car toute chair est comme l'herbe Elle est comme la fleur des champs Epis, fruits murs, bouquets et gerbes Helas tout va se dessechant Une cloche sonne, sonne Elle chante dans le vent Obsedante et monotone Elle redit aux vivants 'Ne tremblez pas, cours fideles Dieu vous fera signe un jour Vous trouverez sous Son aile Avec la vie eternelle L'eternite de l'amour.' Une cloche sonne, sonne Elle chante dans le vent Obsedante et monotone Elle redit aux vivants 'Ne tremblez pas, cours fideles Dieu vous fera signe un jour Vous trouverez sous Son aile Avec la vie eternelle L'eternite de l'amour.'

Was it funny? Share it with friends!