Gainsbourg Serge lyrics

Je Suis Venu Te Dire Que Je Men Vais

Original and similar lyrics
Toi qui a un pied dans la tombe, Fais gaffe ou tu poses la main, Si elle glisse, si tu tombes Sur une peau de vache c'est pas malin. Jeunes femmes et vieux messieurs, Si elles n'ont pas d'amour quelle importance, Jeunes femmes et vieux messieurs, De l'amour ils en ont pour deux. Si t'as plus un cheveu sur la tête, Qu'est ce que t'as besoin de te frapper, Tu reprendras du poil de la bête, Quand tu iras la decoiffer. Jeunes femmes et vieux messieurs, Si elles n'ont plus de cheveu, quelle importance, Jeunes femmes et vieux messieurs, Des cheveux, elles en ont pour deux. Toi qui descend la rue Pigalle, A ton regime fais attention, Quand tu vas remonter aux Halles, Le fil de la soupe à l'oignon. Jeunes femmes et vieux messieurs, Si elles sont au regime, quelle importance, Jeunes femmes et vieux messieurs, De l'apétit, elles en ont pour deux. Mais avant de froisser ses dentelles, En la couchant sur le divan, Faudra pour être bien avec elle, La coucher sur ton testament. Jeunes femmes et vieux messieurs, Si elles sont fauchées quelle importance, Jeunes femmes et vieux messieurs, Du pognon, ils en ont pour deux. Quand elle te dira qu'elle t'aime, Fais bien attention à ton coeur, Si elle habite au quatrième, Et qu'il y a une panne d'ascenseur Jeunes femmes et vieux messieurs, A cet age ca n'a plus d'importance, Jeunes femmes et vieux messieurs, Ils peuvent attendre un jour ou deux.

Paris By Night

Juvet Patrick
Elles portent un blouson noir Elles fument le cigare Font parfois un enfant Par hasard Et des que vient le soir Elles courent dans le neant Vers des plaisirs provisoires Ou sont les femmes? Avec leurs gestes pleins de charme Dites-moi ou sont les femmes Femmes, Femmes, Femmes, Femmes, Ou sont les femmes? Qui ont des rires pleins de larmes Auraient-elles perdu leur flamme Flamme, Flamme, Flamme, Flamme, Ou sont les femmes? Elles ne parlent plus d'amour Elles portent les cheveux courts Et preferent les motos aux oiseaux Elles ont dans le gard Quelque chose d'un robot Qui etonne meme les miroirs Ou sont les femmes Qu'on embrasse et puis qui se pament Dites-moi, ou sont les femmes Femmes, Femmes, Femmes, Femmes, Ou sont les femmes? Qui ont ces droles de vague a l'ame Qu'on carresse et puis qui planent Planent, Planent, Planent, Planent, Ou sont les femmes? Ou sont les femmes? Qui vivent au bout des telegrammes Dites-moi, ou sont les femmes Femmes, Femmes, Femmes, Femmes, Ou sont les femmes? A la fois si belles et si pales Aux yeux qui trainent et qui flanent Flanent, Flanent, Flanent, Flanent, Ou sont les femmes? Avec leurs gestes pleins de charme Dites-moi ou sont les femmes Femmes, Femmes, Femmes, Femmes, Ou sont les femmes? Qui ont des rires pleins de larmes Auraient-elles perdu leur flamme Flamme, Flamme, Flamme, Flamme, Ou sont les femmes?

La Moiti Du Ciel

Garou
Elles sont faites por les choses douces La soie et le velours Plonger leur corps dans la mousse Les enfants, les fleurs et l'amour Elles ne savent pas faire la guerre Pourtant elles vivent en enfer Et si Dieu est notre Père Qu'il écoute leurs prières Il pourrait Veiller sur la moitie du ciel Celle qui nous ramène a l'essentiel Dans ce monde, tout est égal Mzis un peu moins, c'est fatal Pour les femmes... Pour les femmes... Si leurs larmes coulent sous le joug Elles restent debout Si partout, on les bafoue Leur sort lié a des fous Elles ne savent pas faire la haine Pourtant elles vivent dans la peine Et si Dieu est notre Père Qu'il écoute leurs prières Il pourrait Veiller sur la moitié du ciel Celle qui nous ramène a l'essentiel Dans ce monde, tout est égal Mais un peu moins, c'est fatal Pour les femmes... Pour les femmes... Veiller su la moitié du ciel Celle qui nous ramène a l'essentiel Dans ce monde, tout est égal Mais un peu moins, c'est fatal Pour les femmes... Pour les femmes...

Les Vieux

Jacques Brel "Master Series"
Les vieux ne parlent plus ou alors seulement parfois du bout des yeux, Même riches ils sont pauvres, ils n'ont plus d'illusions, et n'ont qu'un coeur pour deux. Chez eux ça sent le thym, le propre, la lavande, et le verbe d'antan, Que l'on vive à Paris, on vit tous en province quand on vit trop longtemps. Est-ce d'avoir trop ri que leur voix se lézarde quand ils parlent d'hier ? Et d'avoir trop pleuré que des larmes encore leur perlent les paupières ? Et s'ils tremblent un peu est-ce de voir vieillir la pendule d'argent Qui ronronne au salon, qui dit oui, qui dit non, qui dit : Je vous attends . 2 Les vieux ne rêvent plus, leurs livres s'ensommeillent, leurs pianos sont fermés, Le petit chat est mort. Le muscat du dimanche ne les fait plus chanter, Les vieux ne bougent plus, leurs gestes ont trop de rides, leur monde est trop petit, Du lit à la fenêtre, puis du lit au fauteuil, et puis du lit au lit, Et s'ils sortent encore bras dessus, bras dessous, tout habillés de raide, C'est pour suivre au soleil l'enterrement d'un plus vieux, l'enterrement d'une plus laide, Et le temps d'un sanglot oublier toute une heure la pendule d'argent Qui ronronne au salon, qui dit oui, qui dit non, et puis qui les attend. 3 Les vieux ne meurent pas, ils s'endorment un jour et dorment trop longtemps, Ils se tiennent la main, ils ont peur de se perdre, et se perdent pourtant Et l'autre reste là, le meilleur ou le pire, le doux ou le sévère, Cela n'importe pas, celui des deux qui reste se retrouve en enfer. Vous le verrez peut-être, vous le verrez parfois en pluie et en chagrin Traverser le présent. En s'excusant déjà de n'être pas plus loin. Et fuir devant vous une dernière fois la pendule d'argent Qui ronronne au salon, qui dit oui, qui dit non, qui leur dit : Je t'attends , Qui ronronne au salon, qui dit oui, qui dit non, et puis qui nous attend

Merry Christmas

CELINE DION "Dion Chante Plamondon"
Le feu danse dans la chemin閑 Dehors on tremble de froid Nuit de No阬 Le sapin parfum⌦ㄲ㬸Partout tu fais na顃re la joie Et au r関eillon Pour les amoureux sous le gui Les baisers seront permis The fire dances in the chimney Outside we shiver of cold Night of Christmas The perfumed fir Everywhere you create joy And at the midnight supper For the lovers under the mistletoe Kisses will be allowed Les enfants, le coeur vibrant d'espoir Ont peine ⌦ㄲã¬n s'endormir ce soir Le P鑢e Noé›' s'est mis en route Sur son traé ½ea charg⌦ㄲ㬸 de jouets et de cadeaux Et les petits le guettent et ils 閏outent La ronde folle des rennes dans le ciel Et moi pour vous je fais ce simple voeu Qu'on 閏hange depuis l'enfant-Dieu The kids, heart vibrating of hope Have problems falling asleep tonight Santa Claus is already in route On his sledge charged with toys and gifts And the kids watch for him and listen The carzy rounds made by the reindeers in the sky And me for you I make this simple wish That we share since the God child Jeunes et moins jeunes Soyez tous tr鑣 heureux Joyeux joyeux Noé›' Young and less young Be all very happy Merry merry Christmas Jeunes et moins jeunes Soyez tous tr鑣 heureux Joyeux joyeux Noé›' Young and less young Be all very happy Merry merry Christmas Joyeux joyeux Noé›' Merry merry Christmas

Le Chanteur

Daniel Balavoine
Je m'présente, je m'appelle Henri J'voudrais bien réusiir ma vie, être aimé Etre beau gagner de l'argent Puis surtout être intelligent Mais pour tout ça il faudrait que j'bosse à plein temps J'suis chanteur, je chante pour mes copains J'veux faire des tubes et que ça tourne bien, tourne bien J'veux écrire une chanson dans le vent Un air gai, chic et entraînant Pour faire danser dans les soirées de Monsieur Durand Et partout dans la rue J'veux qu'on parle de moi Que les filles soient nues Qu'elles se jettent sur moi Qu'elles m'admirent, qu'elles me tuent Qu'elles s'arrachent ma vertu Pour les anciennes de l'école Devenir une idole J'veux que toutes les nuits Essoufflées dans leurs lits Elles trompent leurs maris Dans leurs rêves maudits Puis après je f'rai des galas Mon public se prosternera devant moi Des concerts de cent mille personnes Où même le tout-Paris s'étonne Et se lève pour prolonger le combat Et partout dans la rue J'veux qu'on parle de moi Que les filles soient nues Qu'elles se jettent sur moi Qu'elles m'admirent, qu'elles me tuent Qu'elles s'arrachent ma vertu Puis quand j'en aurai assez De rester leur idole Je remont'rai sur scène Comme dans les années folles Je f'rai pleurer mes yeux Je ferai mes adieux Et puis l'année d'après Je recommencerai Et puis l'année d'après Je recommencerai Je me prostituerai Pour la postérité Les nouvelles de l'école Diront que j'suis pédé Que mes yeux puent l'alcool Que j'fais bien d'arrêter Brûleront mon auréole Saliront mon passé Alors je serai vieux Et je pourrai crever Je me cherch'rai un Dieu Pour tout me pardonner J'veux mourir malheureux Pour ne rien regretter J'veux mourir malheureux

Was it funny? Share it with friends!