Interested in Cryptocurrency?
Visit best CoinMarketCap alternative. Real time updates, cryptocurrency price prediction...

Francis Cabrel lyrics - Samedi Soir Sur La Terre

Le Noceur

Original and similar lyrics
La voiture avançait Dans la pénombre humide L'homme avait choisi son quartier Un carillon sonnait Pour dire que la nuit se termine Pour un fêtard Il est trop tôt pour rentrer La nuit a été chaude En alcools, en farines légères Ces gens-là ont tout ce qu'ils veulent Mais lui, il s'est inventé Un jeu supplémentaire Surtout, surtout Ne jamais rentrer seul C'est pas un jeu précis C'est plutôt son envie de plaire Quelque chose comme passer du bon temps C'est pour ça qu'il a choisi Ce quartier ordinaire Cette fin de nuit parmi les pauvres gens Lui, c'est un noceur, un dandy, un rouleur La première fille qu'il croise Il sait qu'il doit faire vite Alors, il lui sourit pour ne pas qu'elle s'inquiète Une sorte de jazz monte Comme il baisse la vitre Elle n'a même pas tourné la tête... Il reste un bar ouvert Où quelques soûlards se cramponnent Et où la serveuse ne s'étonne de rien Il laisse la voiture devant IL est sûr que ça l'impressionne Mais elle a répondu en retirant sa main Elle a dit : no sir, no sir La vie a fait de toi un dandy, un rouleur T'avances comme au volant d'un cargo, d'un croiseur J'aime pas comme tu claques des doigts Elle a dit : no sir, no sir T'es tombé du côté des nantis, des menteurs Dans ta poitrine j'entends le battement d'un compteur Faut pas que tu comptes sur moi On n'a pas la vie facile Hey, mais on a tout ce qu'il faut On a rangé les évangiles On ne fera plus de cadeau On voit venir le jour C'est comme la chance qui nous quitte Il faut partir avant que tout ne se complique Dans cette chasse à cour Y'a quand même une limite Celle de rentrer avant que ne s'éteigne l'éclairage public Il revient vers chez lui Le portail électrique Les allées de graviers entre les massifs de fleurs Faire un peu de café Mettre un peu de musique Oublier ce que cette fille lui disait tout à l'heure... Quand elle parlait d'un noceur... d'un noceur La fille a parlé de... noceur... Et puis elle a parlé de dandy, de rouleur Et aussi de cargo, de croiseur De gens qui claquent des doigts Elle a dit : no sir, no sir Dans ta poitrine j'entends le battement d'un compteur Faut pas que tu comptes sur moi Elle a dit : no sir, no sir La vie a fait de toi un dandy, un rouleur T'avances comme au volant d'un cargo, d'un croiseur J'aime pas comme tu claques des doigts

Gloomy Sunday

Gainsbourg Serge "You're Under Arrest"
Gloomy sunday, Sombre dimanche, Les bras tout chargés de fleurs, Je suis entré dans notre chambre le coeur las, Quand je savais dejà que tu ne reviendrais pas, Et j'ai balancé des mots d'amour et de douleur, Je suis resté tout seul comme un con pauvre conne, Et j'ai pleuré tout bas, En ecoutant gueuler la plainte des frimas, Gloomy sunday, Je creverais un sunday ou j'aurais trop souffert, Alors tu reviendras mais je serais parti, Des cierges bruleront comme un ardent espoir, Et pour toi sans effort, mes yeux seront ouverts, N'aie pas peur mon amour s'ils ne peuvent te voir, Ils te diront que je t'aimais plus que ma vie, Gloomy sunday, Alors tu reviendras mais je serais parti, Des (v)cierges bruleront comme un ardent espoir, Et pour toi sans effort, mes yeux seront ouverts, N'aie pas peur mon amour s'ils ne peuvent te voir, Ils te diront que je t'aimais plus que ma vie, Gloomy sunday,

Le Chanteur

Daniel Balavoine
Je m'présente, je m'appelle Henri J'voudrais bien réusiir ma vie, être aimé Etre beau gagner de l'argent Puis surtout être intelligent Mais pour tout ça il faudrait que j'bosse à plein temps J'suis chanteur, je chante pour mes copains J'veux faire des tubes et que ça tourne bien, tourne bien J'veux écrire une chanson dans le vent Un air gai, chic et entraînant Pour faire danser dans les soirées de Monsieur Durand Et partout dans la rue J'veux qu'on parle de moi Que les filles soient nues Qu'elles se jettent sur moi Qu'elles m'admirent, qu'elles me tuent Qu'elles s'arrachent ma vertu Pour les anciennes de l'école Devenir une idole J'veux que toutes les nuits Essoufflées dans leurs lits Elles trompent leurs maris Dans leurs rêves maudits Puis après je f'rai des galas Mon public se prosternera devant moi Des concerts de cent mille personnes Où même le tout-Paris s'étonne Et se lève pour prolonger le combat Et partout dans la rue J'veux qu'on parle de moi Que les filles soient nues Qu'elles se jettent sur moi Qu'elles m'admirent, qu'elles me tuent Qu'elles s'arrachent ma vertu Puis quand j'en aurai assez De rester leur idole Je remont'rai sur scène Comme dans les années folles Je f'rai pleurer mes yeux Je ferai mes adieux Et puis l'année d'après Je recommencerai Et puis l'année d'après Je recommencerai Je me prostituerai Pour la postérité Les nouvelles de l'école Diront que j'suis pédé Que mes yeux puent l'alcool Que j'fais bien d'arrêter Brûleront mon auréole Saliront mon passé Alors je serai vieux Et je pourrai crever Je me cherch'rai un Dieu Pour tout me pardonner J'veux mourir malheureux Pour ne rien regretter J'veux mourir malheureux

Mon Fils Ma Bataille

Daniel Balavoine
Ca fait longtemps que t'es parti maintenant Je t'écoute demonter ma vie en pleurant Si j'avais su qu'un matin je serai là, sali, jugé sur un banc Par l'ombre d'un corps que j'ai serré si souvent, pour un enfant. Tu leur dis que mon métier, c'est du vent Qu'on ne sait pas ce que je serai dans un an S' ils savaient que pour toi avant de tous les chanteurs j'etais le plus grand Et que c'est pour ca que tu voulais un enfant, devenu grand. Les juges et les lois, ca me fait pas peur C'est mon fils ma bataille Fallait pas qu'elle s'en aille J'vais tout casser, si vous touchez Au fruit de mes entrailles Fallait pas qu'elle s'en aille Bien sur c'est elle qui l'a porté et pourtant c'est moi qui lui ai construit sa vie lentement Tout ce qu'elle peut dire sur moi n'est rien a coté des sourirs qu'il me tend L'absence a des tords que rien ne defend C'est mon enfant Les juges et les lois, ca me fait pas peur C'est mon fils ma bataille Fallait pas qu'elle s'en aille Je vais tous casser si vous toucher au fruit de mes entrailles Fallait pas qu'elle s'en aille

Lherbe Tendre

Gainsbourg Serge
C'est un rubin, c'est une hippopodame, Avec un d comme dans marshmallow Et si j'en pince pour c't hippopodame, C'est qu'avec elle j'ai des prix de gros, Ah quel suspens sur mon hippopodame, Avec un d comme dans vas y molo, Les ressorts grincent sous l'hippopodame, Même au dessus je me sens bien dans sa peau, C'est pas une mince affaire c't hippopodame, Avec un d comme dans gigolo, Lorsqu'elle me pointe son hippopodame, Entre ses deux groseilles à macroc, Puis elle se rince vite fait l'hippopodame, Avec un d comme dans lavabo, Elle redevient princesse hippopodame, Elle me refile mon petit cadeau, C'est un rubin, c'est une hippopodame, Avec un d comme dans marshmallow Et si j'en pince pour c't hippopodame, C'est qu'avec elle j'ai des prix de gros.

Au Talon De Ses Souliers

Enrico Macias
Au talon des ses souliers Les rues des jours de marché qui comptent épargnoler Par fumée d'orange et de piment Un régime en d'olivier, bordé de citronniers avait une maison devant Mes premières joies du cœur devant un champ de fleurs Son marqué de roses et d'amitié Quand je pense que ces instants, je sens que mon accent Revient comme il était avant On emporte un peu sa ville Aux talons de ses souliers Quand pour vivre plus tranquille On doit tout abandonner Solo Les arcades tamisées où les petits cafés Semblent s'allonger sur les trottoirs La vieille maison de pierres, au coin du cimetière Où dort notre page d'histoire Les couleurs de la montagne Sous le ciel qui s'enflamme, par le feu tout proche du désert Ces autant de souvenirs, qu'on ne peut pas détruire Pourtant ils nous ont fait souffrir Refrain Que l'on vive n'importe où, l'accent nous suit partout Comme une ombre doublée d'un miroir On le porte comme un drapeau, planté sur chaque mots Depuis qu'on a pris le départ Refrain (2 fois)

Was it funny? Share it with friends!