Interested in Cryptocurrency?
Visit best CoinMarketCap alternative. Real time updates, cryptocurrency price prediction...

Fonky Family lyrics

Sans Faire Couler Le Sang

Original and similar lyrics
Samedi soir, Pleine lune, les pompiers flippent Des bagarres Du sang sur le trottoir Devant une soirée rap Tous les bavards Et les flics rappliquent Viennent voir vite Ca s'agite pour une banale histoire Rien à foutre Mais j'avais quand même l'espoir Que le Hip Hop reste un univers de paix Malheureusement comme partout Beaucoup de langues de putes Pas assez de respect Pour ceux qui veulent la jouer Foutre leur bordel dans mes concerts Que cela vous serve de leçon Je serais toujours chaud pour foutre ma de-mer Y'a pas de mystères J'respecte celui qui m'respecte Y'a pas de shab j'suis bener Y'a pas de shab j'suis gangster Laisse le délire au Carie J'représente les vrais halbis Coeur grad l'expression rectie Direct de Mante-la-jolie Ecoutes ce que je te proposes Qui compose Mettre une pose A mon apothéose Hahaha je l'explose A coup de stansmi Ouais, c'est pas la peine courir vite Quand j't'invite évite De vouloir faire le Elfrit A coup de stansmi C'est pas la peine courir vite Quand j't'invite évite De vouloir faire le Elfrit L'histoire ?? Moi, j'suis là pour faire la fiesta Qui veut la sère-mi Finira par faire la siesta C'est comme ça Au royaume de la crapulerie Arrête ta connerie Tu dépasse ta boufonnerie Par un temps de chien Parti de rien Les rapaces se tirent dans les pattes T'inquiètes mec Nous aussi on a la mentalité pirate Et si j'veux éviter la violence Faut bien que je pense à la défense De moi et des miens Personne doit nous prendre pour des chiens Les offenses se paient Vis-versa, je rend la pareille Oeil pour oeil, dent pour dent Coup de tête, morsure à l'oreille Finie l'époque à la loyale Tête à tête Plus que des têtes de traîtres Les types débarquent en bande Et sont à trente sur un mec Le soulèvent comme un ballon L'enfoncent à coups de talons Se tachent de sang le bas du pentalon C'est pas comme ça qu'on acquière des galons Y'a rien de glorieux, ça c'est pour les tox En concert, c'est trop con Les médias font de l'intox Le Hip Hop passe pour un con Assez de filles qui crient De salles qui ferment On va finir par s'griller Les flics et les fachos sont content d'nous voir éparpillés Les mecs viennent au monde et comptent avant de savoir parler La violence c'est le quotidien comme un joint pour Bob marley Pose toi la question Pourquoi à chaque génération tous ils en ont plus qu'assez D'nos jours l'problème c'est plus les tags mais les bus cassés le monde est p'tit, trop p'tit, tu vois toujours les mêmes gus passer L'ennui nous guette et sous leurs casquettes mes gars débloquent J'laisse passer les bons blâmes en bas des blocs Et si c'est pas mes potes j'adopte une logique de guerre A croire qu'ils poussent mes frêres à tomber plus vite à terre Avoir une arme c'est comme une 2ème paire de couille on s'sent plus dangereux T'as beau leur dire Qu'est-ce tu fais vas-y range-le Que j't'y reprenne pas A croire qu'les p'tits comprennent pas Qu'y'a qu'dans les films qu'on s'supprime quand on s'aime pas Ca me fait mal de les voir sortir une lame creuser leur propre trou Tout le monde s'en fou on s'moque de tout C'est une époque de crise A coup de dés tu pers ta mise La survie? La récompense d'une leçon bien apprise Comme Rachid d'Expression je suis Direct La FF, LA MIXTURE: Organisations trop suspectes Le Park est d'sortie, c'est pour Fréro: 3 mec calés Tous partis d'une Grotte pour finir dans un palais. Entre hérésie et frénésie On craint sec à nos idéaux Fidèle aux miens Respect aux tiens Rédemption pour les âmes perdues Au lieu d'avancer soudés Nos frères se tirent dessus A mis chemin entre hérésie et frénésie On craint sec à nos idéaux Fidèle aux miens Respect aux tiens Rédemption pour les âmes perdues Où est le Paradis ici On se bat pour notre dû, l'amis Sois collaborateur Même souvent Beaucoup s'croisent Sur mon surhomme Le summum ? Range ton kébouze On fait la fiesta, mais pas les costauds Jeune, si tu as le blues N'envoies pas d'innocents à l'hosto Complice, ne comlpique pas la tâche Avec tes histoires de cinglés Réfléchis bien avant d'en flinguer un Avant d'être en bleu Reste humble dans des alcombes Vas-y, pompes, bouges Prends personne à coup de pompes Une fois les yeux rouges C'est trop bidon Et vas-y vis l'homo C'est plus bidon On s'croirait dans la rue, dis donc Ton flingue donc tues-moi Donc pourquoi on s'bat Les bourges nous voient au plus bas Et s'marrent Y'en a marre Non, n'en rajoutes pas Avec tes gros ronds Et tes bras d'honneur du con On continue, pas besoin d'remords On vient de la rue Pour faire honneur aux fumeurs d'bombes Princes d'braco Fournisseurs d'popo Bagarreur et porteur d'croco Et tu crois quoi Nos frères ne vivent plus Ni comme au pays Ca s'tire dessus S'croient au-dessus Oublient c'qu'ils ont vécu Dans l'passé faut pas faire plaisir Avec minorité d'Français Qui voudraient nous chasser Rédemption pour nos âmes perdues Ceux d'Afrique qui ont finit pendus Pour avoir réclamé leur liberté Egalité, Fraternité Quelle stupidité Même nos parents ont souffert A nous d'leur montrer qu'on est capables D'avancer soudés Arrêter la violence Pour qu'on ait plus de chance en France Je vois des Arabes, des Noirs pleins de haine Vivre séparés dans les mêmes quartiers S'entretuer C'est ce que veut la société Nous voir nous détruire C'est ce qui les excite Triste destinée Avançons déterminés Dans la rue des bagarres éclattent Des jeunes se battent Comme des acharnés Des corps tombent Et des jeunes succombent Représente Les fumeurs de ... Les encaisseurs de bière Représente Si le fou leur fout le feu Représente Les quartiers prêts à tout casser Représente Businessman du présent surtout du passé Représente, représente Les fumeurs de ... Les encaisseurs de bière Représente Si le fou leur fout le feu Représente Les quartiers prêts à tout casser Représente Businessman du présent surtout du passé Représente, représente Les fumeurs de cornée Les potes condamnés Représente Les jeunes bornés On n'a pas trop le temps Ecouter le sang Unissons-nous sans Faire couler le sang Pour vous on représente Représente, représente

1-900-xxx

Eric Lapointe
Hôtel-motel, impair et passe, la limousine est dans ton lit Épouvantail aux seins de glace, extase, sextase et ectasy Ferme les yeux, le ciel est vide, les anges ont shiné leurs motos Mozart dans l'rock trippe sur l'acide, c'est l'open bar pour les salauds Le pusher push, ouvre la bouche C'est la tournée du fils de Dieu Que le jour se lève ou se couche On livre downtown et les banlieues Showtime, les prix sont fixes Showtime, bombe anatomique Showtime, 1-900-XXX Hôtel-môtel, impair et passe, la limousine entre ses cuisses L'odeur du cash efface les traces quand t'as des chums dans la police Llibres services 24 heures, pour tous les goûts et tous les prix Spécial sur les filles de couleur, et pour la blanche, on t'fait un prix Ferme les yeux, le ciel est noir Au fucking club des illusions Mon corps pour un dollar Et l'overtime pour la passion Showtime, les prix sont fixes Showtime, bombe anatomique Showtime, 1-900-XXX Condamnez-moi, Votre Honneur Pour la caution, j'connais la somme On se reparle dans une heure Toujours au même numéro de téléphone Le pusher push, ouvre la bouche C'est la tournée du fils de Dieu Que le jour se lève ou se couche On livre downtown et les banlieues Showtime, les prix sont fixes Showtime, bombe anatomique Showtime, les prix sont fixes Showtime, bombe anatomique Showtime, 1-900-XXX

Dr De Mine

Lemay Lynda
T'as du plomb dans la tête Les soirs où tu m'la fais Quand j'veux pas qu'tu t'arrêtes Tu me boudes et te tais Quand je suis à bout d'nerfs Tu te roules sur la table Jusqu'à tomber par terre Et rester introubable Et pourtant, y'a des soirs Où tu t'moules à mes doigts Parfois j'ai peine à croire Les mots que tu m'envoies Tu fais semblant de rien Mais t'as le sang qui bout Tu me prends par la main Puis tu danses comme un fou Je te porte à ma bouche Te mordille en douceur Et c'est moi qui te couche Après de longues heures T'as du plomb dans la tête Et ce soir j'me la paie Tu veux pas faire la fête Tu veux pas faire la paix Ça m'tentait pas d'attendre Après ta bonne humeur C'que tu viens d'entreprendre C'est un mauvais quart d'heure C'pas ma faute si des fois C'est en plein restaurant Que j'ai envie de toi Devant d'autres clients Tu peux t'compter chanceux J'suis juste un peu bohème Tu vivras peut-être pas vieux Mais tu sais que je t'aime Refrain : Y en a des pires que toi Ceux qui se prostituent Sous n'importe quels doigts Sur n'importe quelle rue En disant des sottises Pour des questions d'argent Paraît qu'on les méprise Chaque fois qu'on les prend Faudrait bien que tu saches Quand tu te sens miné Qu'ceux qui bavent et qui crachent T'as rien à leur envier Moi j'en connais pas mal Qui se voient condamnés Plongés dans un journal À faire des mots croisés T'as du plomb dans la tête Et ce soir tu t'la casses Quand j'veux jouer au poète Tu t'retournes et t'effaces Mais tu feras c'que tu veux Je t'aurai à l'usure Dis pas que t'es trop vieux Pour une autre aventure C'pas ma faute si tu rêves De n'pas ètre éphémère Moi aussi ça m'énerve De finir en poussière J'crois qu'on vient tous au monde Pour broyer du noir À chacun ses secondes Au fond de l'aiguisoir Refrain Y'en a bien des plus grands Et des plus colorés Qui ont l'air insignifiant Quand tu t'mets à parler Y a que toi qui me donnes Des frissons dans l'échine Y a que toi qui m'étonnes Avec ta drôle de mine T'as du plomb dans la tête Et ce soir c'est bizarre T'as la mine mauvaise Et t'as les traits tirés T'as du plomb dans la tête Mais c'est vrai qu'il est tard Si tu veux qu'on arrête J'vais même pas t'aiguiser

Cul De Sac

Banlieue Rouge
Oï-oï-oï! La blancheur de ta race Et la pureté de ton sang Tu veux laisser ta trace, Mais sans sortir du rang... En luttant pour l'honneur, Le drapeau, la patrie En misant sur la peur Tu rêves de tyrannie Oï-oï-oï! (2x) Guerrier de l'ordre nouveau, Combattant de la rue Tu veux jouer les héros D'une croisade sans issue L'empire que tu défends Amorçe son déclin Et tes actes inconscients Le mèneront à sa fin Il faut tirer leçon Des gouffres de l'histoire La force de la nation Est toujours illusoire Règne de la swastika, Doublée de croix-celtique Intérêt de l'état? Non! Tout cela n'est qu'esthétique T'as cherché la violence Et puis tu l'a trouvée C'est ta propre faiblesse Qui t'aura achevé De toute manière y'aura Toujours plus fort que toi Car la jeunesse est libre, Et crois-moi elle le restera... Sous notre banière noire Nous resterons unis En reniant les fascistes Et les néo-nazis Nous nous battrons aussi Peut-être à l'occasion Si c'est ca qui peut mener A votre perdition... Oï-oï-oï! (4x)

Les Doigts

Kevin Parent
Le pouce est le doigt Qui sert à me déplacer Il est court et robuste Je peux toujours m'y fier C'est lui qui tire pile ou face Et qui soutient ses frères Pour dévisser ou s'agripper Ou pour aprouver une affaire On dit qu'il est maladroit Peut-être parce qu'il est loin Et différent des autres doigts Mais solidaire quand ferme le point L'index est le doigt, rusé, intelligent Qui semble être le chef Qui dirige concrètement Il peut te pointer sévère et t'accuser méchamment T'indiquer une direction et t'appeler amoureusement Le majeur est le doigt Le plus grand, le plus visible Du centre de ses frères Il apporte un équilibre Il est raison partion Il peut être fort ou sensible Et quand y a trop de confusion Spontanément il s'exprime -Musique- L'annulaire est le doigt Qu'on oublie trop souvent Discret et soldat Il suit les autres calmement Il a l'esprit de famille Et porte fièrement le jonc Responsable, protège le petit Il est naïf, mais il est bon L'auriculaire est le doigt Le plus petit, le plus fragile Insécure et exigeant C'est le dernier, le plus sensible Reconnu pour son flair, son intuition, sa clairvoyance Il a une touche de magie, mon petit doigt me porte chance Et la paume de ma main Imprimée de mille chemins Semble vouloir me dire Que je n'existe pas pour rien

Viens Voir Le Docteur

Doc Gynéco
Comme beaucoup de filles tu rêves d'être Brenda D'avoir ton Dylan et d'insulter ton papa Tu viens d'avoir quinze ans, mmmm intéressant Ne dis rien à tes copines, je ne dirai rien à tes parents Mais si tu acceptes ces conditions On jouera à des jeux polissons Tu seras Hélène et je serai tous les garçons Je serai l'abeille qui va lécher ton miel Je te ferai ton premier baiser Mais ne sois pas fâchée contre les filles d'à côté Qui dans leur classe de mannequin veulent m'attirer Test psychologique, méfie-toi des bluffs astrologiques Si tu te demandes comment draguer cet été Pour te conseiller je suis OK Monte sur mon podium N'aie pas peur de l'homme ni de son speculum Tu n'aimes pas les mineurs et préfères les majeurs Bravo, girl Mon cabinet est ouvert à toutes les heures Pour toi, ma chérie, viens voir le docteur Viens, voir, viens voir le docteur, Non, n'aie pas peur Cette année, oui, c'est ton année Tout le monde te l'a répété Tu seras avocat comme a dit ta mère Ou médecin comme le veut ton père Le bac c'est l'enfer, cette année t'as flair Normal quand on passe sa vie en boîte de nuit dans le délire Tu as raison d'allier travail et plaisir Mais laisse de côté les cries que tu maitrises mal Je te ferai passer l'oral sur ma fleur de mâle Viens réviser, oui viens réviser Révise tes mathématiques en mesurant ma trique Pour te faire délivrer mon ordonnance Passe à mon cabinet, mais en cas d'absence Je te rappelle qu'il faut t'appeller Si je ne suis pas là que tu m'appelles Je t'épelle mon numéro de phone, Belle Le 03 06 63 63 40 Le docetur est un correcteur pour sa patiente Comme mon coeur, mon cabinet est ouvert à toutes les heures Pour toi, ma chérie, viens voir le docteur Viens, voir, viens voir le docteur, Non, n'aie pas peur Ça fait cinq ans que tu travailles au même endroit Que tu classes, ranges pour la même paie à fin du mois Ton patron te fait des avances et pour l'instant tu recules Ton mari critique tes dépenses alors tu tricotes des pulls Tu veux sortir et aller en soirée mais il est trop occupé A regarder, ouais, à Ginola et ses pôtes du PSG Femme battue rime avec coupe du monde Si relation sexuelle s'accorde avec victoire Ne compte pas sur l'équipe nationale qui foire Ils se saoulent, ils jouent aux boules Et toi pour que ta vie s'améliore t'attends ta promotion Et la montée de Marseille en première division Si tu cherches un amant, si tu veux un mec marrant Mon cabinet est ouvert à toutes les heures Pour toi, ma chérie, viens voir le docteur Viens, voir, viens voir le docteur, Non, n'aie pas peur

Was it funny? Share it with friends!