Fonky Family lyrics

La R

Original and similar lyrics
Nom de code Boss One membre du 3 Annonce l'arrivée imminente de la FF Qui vient terroriser le marché du rap français Pour une lutte acharnée sans pitié Nique la musique de France comme slogan 3ème œil fait partie du régiment Les autres vont en prendre un coup La résistance débarque et nique tout FF débarque Porte des mixes Qui saturent en concert On s'en sort, le fric, on sue, frère Sers du mike à la guerilleros Lâché dans une jungle, gazier Parmi les plus grands carnassier Hip Hop au vent Officiers d'une armée clandestine Agent sous couvertures Pour foutre la pourriture sur les autres Chasser les caves et fatigués Dont tout le monde se fout 30 secondes d'écoutes, t'es dégoûté J'espère muter leur biz Péter leur disque Saboter sur leurs clips Pisser sur leur lyrics Juge, prend le risque Prie le ciel Montre leur que t'es un homme, boy Et joue les home boys pour rien Dis-leur le Rat Ok toi L.U.C.I.A.N.O. Guerrier du plus responsable Nique la musique par politesse plus c'est impensable Puisque l'on manie le mike avec déxtérité Et nique tout daigne Voilà la vérité FF en déplacement amène le couvre-feu décrété Mon équipe fait la diffèrence face aux couillons et crétins Si je rape c'est pas grâce au président français Et elle est cruelle et profonde ma pensée Un mouvement de bien grand comme l'océan, pour néant Trop de MC suppléants Flippés enfin et finissent fainéants J'la, nique-la, musique de la rage, l'amis Fais courir le bruit car voilà la rage Et mes sons sortis de la rue Sans secouer le taiser Luciano baise la gueule des nazes pour la kaiser Dédié au groupe de l'ombre Si cela te la coupe longue Ronge-toi les ongles Le dangereux son pousse à se ranger dans les ombres En fait j'ai pas le choix Pour m'en sortir Faut que je grille Plus qu'un saphir un diams Que les ladys 'clament ça Que les faux clamsent FF proclame la vérité, rap de rue Haut de gamme, triste compte tenu Compte tenu que des gens comptent sur nous on continue Loin des call girls et cops Ici c'est la jungle, qu'on s'montre Comme vous on se moque des caves aux lyrics moisis Fils à papa pour qui le mic n'est qu'un loisir Y a pas de secrets tout est parti de petites salles Contrebandiers en rime, free style C'est une orgie du style caligula On nique la musique de France ou la caligula quant L'album platinium tune Que je puisse dire m'mam Tu vois j'ai pas fais cela pour des prunes, l'amis C'est l'appel du 18 juin Ecoute le speech FF débarque avec des troupes de texte à Ohama Beach Pète un pet en prime time sur chaîne musicale La dream team Nique la zique de gol Commando verbal Fou à lier Aidés par des bataillon alliés Tout aimer, des clips spoliés Ce soir les sanglots longs des violons Thème de la résistance FF FF nique la musique de france La gloire est loin Aujourd'hui j'ai la chance de dire ce que je vis Ce qui me déplaît dans pays Je remballe la musique de France Peu de chance, la liberté d'expression Pour quelques chansons FF de Mars mon bataillon Une telle équipe C'est au mic KO Trop de faux Faut rester vrai Tout se paie Ça t'occupe, je comprend Qu'il faut mater son fils à Mais c'est pas tout ça On n'est pas star indéfiniment Restons fidèles au mouvement Etérnel résistant Combattant au mic Appel au regroupement Fox trot, fox trot Reçu 5 sur 5 C'est pas le 18 juin mais je répond à l'appel Les kids les collabos, j'ai mon fusil et ma paie Pour enterrer ceux qui prêchent le faux Voila le temps des maquisards La famille balance le rap chaud Fais taire les balances et les bavards Branleurs c'est l'heure faut se réveiller L'avenir n'est pas ensoleilé Je sort du merdier marseillais pour te rayer Nique la musique de France en beauté Partout de tout les côtés On saoule la variété Plein les couilles Tu sais que l'on se débrouille FF rap vérité On sait que nos mots irritent Nos textes sont terroristes Le droit de parler librement doit pas servir qu'aux racistes On s'acharne à la tache et tu as pas tout vu Parole du mec qui calcine les rimes Comme une clope en garde à vue, Don Choa FF mon cœur et mon sale son Devine pourquoi on s'incrusterait même dans la Chance aux Chansons A coups de pied au cul on se fait une place Taille notre part de gâteau Droit au but comme l'OM Nique toi à la Canto, eh La FF de Mars représente la résitance Fais courir le bruit je nique la musique de France Nique la musique de France

Derrière La Porte

ANGGUN "Désirs Contraires"
Derriere la porte Loin de ton visage J'ecris mon journal Est-ce que tu mens? Derriere la porte Je remplis des pages J'attends ton signal Mais tout est si lent Derriere la porte Mon abri secret Je reve eveilee La, Je ferai le monde plus magique et plus grand Tout pour toi tout pour moi Si tu m'aimes Deux serments qui fondent dans les couers des amants Un pour toi,un pour moi Si tu m'aimes De l'autre cote C'est le vent du large qui pousse tes pas Mais tu n'ecris pas Alors je le fais Un desirs prives que je lis pour moi Rien que pour moi Mais derriere la porte Il n'y a pas de cle Si tu revenais La, Aucune porte ne peut cacher mes pensées Ni rien faire pour me proteger de t'aimer

J'ai Fait Un Cauchemar

KAREMERA "13:13"
01. J'AI FAIT UN CAUCHEMAR Non oh mon dieu ! Dieu est occupé pour l'instant puis-je t'aider ? Que quelqu'un me réveille Avant qu' mon âme s'échappe Dans ce monde y a tant de merveilles Et j' veux pas que Dieu m'embarque (J'ai) fait un cauchemar ce mat' (En plein jour) mes yeux s' dilatent J' vois des Blacks tuer des Blacks Pour des histoires de chattes Et j' vois du sang d' Black Du sang d' Black Des flaques sur le bitume qui craque Driveby shootings en Voitures banalisées avec de fausses plaques Pour des histoires d' queues d' chattes Clac clac cercueil Ou chaise roulante en cul de jatte (J'ai) fait un cauchemar ce mat' Ils ont des flingues flash balls Des matraques et des casques Et nous ce qu'on a Comme par hasard des schlass et des masques (J'ai) fait un cauchemar ce mat' Aucun black à la fac Tous à la bac Du grand mac du ghetto Jusqu'au petit dealer de crack Et aucun black bureaucrate Seul moyen de survie Etre dans les bacs à la FNAC Autant qu' j'attaque une banque Et qu' j'en sorte un gros sac Puis que je braque une pharmacie Pour obtenir un prozac Fait un cauchemar ce mat' Frère mate mes stigmates Je les tiens tous de mes blacks Ils veulent qu'entre nous on se batte Nous voir à quatre pattes Nous faire descendre à coups de battes Mais milles fois mourir debout Que de vivre à genoux Tu braques ou tu raques Et si les keufs peuvent qu'ils t'attrapent Bercé par l'asphalte Guetté par la rat' Prêt à signer un pacte Pour ne serait-ce qu'un petit espoir Pour qu'on contre attaque Excuse- moi si je suis frac' J'ai pris une teille de cognac Que quelqu'un me réveille Avant que mon âme parte (Martin luther King )

J'ai Zappe

LARA FABIAN "Pure"
Un bout de mer, tout s'accà lère Jamais moyen de retourner en arrière Un bout de ciel, des mauvaises nouvelles De l'autre hà misphère La mà tà o, soleil tout là-haut Sauf pour ceux qui brûlent de froid en enfer Tourbillon, dà sinformation C'est partout l'hiver Dans ma mà moire, seul devant les chars Un homme debout à fait avancer l'histoire Et pourtant, rien n'est diffà rent La guerre, les gens Tout se brouille, devant mes yeux Et je ne comprends plus du tout qui mène le jeu Cette voix de fer, me dit tout va de travers Alors j'ai zappà Pour que l'image change Et j'ai prià très fort pour que tout s'arrange Si y a quelqu'un là-haut Faites qu'on reprenne à zà ro... Et j'espère, mais y a plus rien à faire C'est comme une partie de carte sans jokers Pas de doute, plus personne n'à coute Sur cette petite planète Pas de doute, personne ne s'à coute Tous les appels se perdent dans la tempête Cette voix de fer, me dit tout va de travers Refrain Pas de doute, personne ne s'à coute Tous les appels se perdent dans la tempête Cette voix de fer, me dit tout va de travers Refrain Un bout de mer Un bout de ciel L'autre hemisphère J'espère... J'espère... Translation: I'm zapping Away The deep blue sea, swift as the breeze And life that's spinning round irreversibly The sky above echoes to the ground Troubles from the South The daily news, bright sun up in view But when you live in hell the sun is cold as moon Same old song, desinformation Can't you feel the cold There in my mind I recall the man The man who changed the world the day he faced the tanks Yet I bet everthing's the same Bloodshed, inhumane race Same old news, I'm so confused Someone tell me now who's calling the tune A voice of steel says nothing's what it seems I'm zapping away Hoping for a better frame And I pray the Lord for a brighter day If God is alive All we need is a brand new start I'm hopeful, what else can I do ? It's all like a game except there are no rules Now I'm sure no-one gives a damn On this land we call our home Now I'm sure no-one gives a damn And my S.O.S. is dust inside the storm A voice of steel says nothing's what it seems Refrain Now I'm sure, no-one gives a damn All the cries of help are dust inside the storm A voice of steel says nothing's what it seems Refrain The deep blue sea The sky above The southern wind I hope... I hope...

Lappel De La Cite

Banlieue Rouge
C'est l'appel de la cité qui m'a un jour envoûté Et qui m'a fait m'éloigner de la campagne où je suis né Pour travailler à la ville, ma famille j'ai dû quitter C'est comme ma nature tranquille qui ne tient plus que du passé Un mariage contre-nature, entre la chair et l'acier Parqué entre tout ces murs qui me retiennent prisonnier Je ne sais pas c'que je fous là, c'est aussi triste que dommage Car comme se font rares les emplois, je vis d'assurance-chômage... Mais on s'habitue à la ville, je crois même qu'elle sécurise C'est d'une façon subtile qu'elle exerce son emprise On s'habitue aux boulevards qu'on fréquente le soir tard Aux salles de jeux et aux bars, animés de toutes parts Dans cette atmosphère enfumée, où je m'efforce d'exister S'échangent des regards sirupeux, prescrits par des commerces douteux Et flotte encore sous les néons l'odeur âcre de la déception Les plaisirs interdits auront toujours un goût de perdition... Sur les terrains vagues comme dans les ruelles humides Partout où je divague je me heurte au vide De la marque urbaine, de cette cité maudite Métropole inhumaine où tout se passe trop vite Mais je l'aime malgré tout d'un sourire complice Cette ville de fous dont je suis un peu le fils Car on est jamais aussi aveugle qu'on peut l'être quand tout s'écroule Et on est jamais aussi seul qu'on peut l'être dans une foule...

Laisse Pas Tra Ton Fils

Ntm
A l'aube de l'an 2000, pour les jeunes c'est plus le même deal. Pour celui qui traîne, comme pour celui qui file. Tout droit, de toute façon y'a plus de boulot. La boucle est bouclée, le système a la tête sous l'eau. Et les jeunes sont saoulés, salis sous le silence. Seule issue la rue même quand elle est en sang. C'est pas un soucis pour ceux qui s'y sont préparés, si ça se peut. Certains d'entre eux même s'en sortirons mieux. Mais pour les autres, c'est clair, ça sera pas facile. Faut pas se voiler la face, il suffit pas de vendre des kil'. Faut tenir le terrain pour le lendemain. S'assurer que les siens aillent bien. Éviter les coups de surin, afin de garder son bien intact. Son équipe compacte, soudés, écoute de scanner pour garder le contact. Ou décider de bouger, éviter les zones rouges, et surtout jamais prendre de congés. C'est ça que tu veux pour ton fils? C'est comme ça que tu veux qu'il grandisse? J'ai pas de conseil à donner, mais si tu veux pas qu'il glisse. Regarde-le, quand-il parle, écoute-le! Le laisse pas chercher ailleurs, l'amour qu'y devrait y avoir dans tes yeux. (CHORUS) Laisse pas traîner ton fils. Si tu ne veux pas qu'il glisse, Qu'il te ramène du vice. Laisse pas traîner ton fils. Si tu veux pas qu'il glisse. Putain, c'est en me disant: 'J'ai jamais demander à t'avoir'! C'est avec ces formules, trop saoulées enfin faut croire. Que mon père a contribué à me lier avec la rue. J'ai eu l'illusion de trouver mieux, j'ai vu Ce qu'un gamin de quatorze ans, avec le décalage de l'âge Peut entrevoir, c'était comme un mirage. Plus d'interdit, juste avoir les dents assez longues Pour croquer la vie, profiter de tout ce qui tombe. La rue a su me prendre car elle me faisait confiance. Chose qui avec mon père était comme de la nuisance. Aucun d'entre nous n'a voulu recoller les morceaux. Toutes tentatives nous montrait qu'on avait vraiment trop d'ego. Mon père n'était pas chanteur, il aimait les sales rengaines. Surtout celles qui vous tapent comme un coup de surin en pleine poitrine. Croyant la jouer fine, il ne voulait pas, ne cherchait même pas, À ranger ce putain d'orgueil qui tranchait les liens familiaux, Chaque jour un peu plus. J'avais pas l'impression d'être plus coté qu'une caisse à l'argus. Donc j'ai dû renoncer, trouver mes propres complices, Mes partenaires de glisse. Désolé si je m'immisce. (CHORUS) Laisse pas traîner ton fils. Si tu ne veux pas qu'il glisse, Qu'il te ramène du vice. Laisse pas traîner ton fils. Si tu veux pas qu'il glisse. Que voulais-tu que ton fils apprenne dans la rue? Quelle vertus croyais-tu qu'on y enseigne? T'as pas vu comment ça pue dehors, mais comment ça sent la mort? Quand tu respires, mec, t'es comme mort-né. Tu finis borné, à force de tourner en rond. Ton cerveau te défaut, puis fait des bonds. Et c'est vraiment pas bon quand t'en perds le contrôle. Quand pour les yeux des autres, tu joues de mieux en mieux ton rôle. Ton rôle de 'cai-ra', juste pour ne pas qu'on te dise: 'Voila tu fais plus partie de la mille-fa d'en bas'. C'est dingue mais c'est comme ça. Sache qu'ici-bas, plus qu'ailleurs, la survie est un combat. A base de coups bas, de coups de tom-ba, D'esquives et de paw!, de putains de stom-bas. Laisse pas traîner ton fils, si tu ne veux pas qu'il glisse. Qu'il te ramène du vice, non laisse pas traîner ton fils. (CHORUS) Laisse pas traîner ton fils. Si tu ne veux pas qu'il glisse, Qu'il te ramène du vice. Laisse pas traîner ton fils. Si tu veux pas qu'il glisse.

Was it funny? Share it with friends!