Interested in Cryptocurrency?
Visit best CoinMarketCap alternative. Real time updates, cryptocurrency price prediction...

Fonky Family lyrics

Haute Tension

Original and similar lyrics
Fin de soirée, boite concert, haute Tension Propre autour, crane ouvert, haute Tension Les larmes d'une mère mettent sous Haute Tension FF Marseille sous Haute Tension Le matos sous le siège Haute Tension Civils CRS, Haute Tension Les sacs pleins de billets, Haute Tension FF Marseille sous Haute Tension (Menzo) Il paraîtrait que nos propos sont violents Mais la vie reste cruelle Comme le viol d'une fille dans une ruelle Un jeune que les flics passent à tabac et virent au violet Vois tu tous ces gosses qui de plus en plus tôt se mettent à voler Qu'est ce que vous vouliez que vous étés désoles Mon rap lui restera dur, quitte à vous affoler Et si ça te gène, suce mon beau Depuis que je suis venu au monde j'ai rien vu de très beau J'ai vu des potes qui sont tombes très tôt ou très bas Mène un terrible combat et jure de pas se faire ron-ba Parce qu'ils ne comprennent pas Dur de pas se faire baiser Parfois blesser dans leur chair Mais tous prêts a se dresser Ils se disent agresser quand on livre nos pensées Sur le gouvernement quand on se lâche ouvertement sans retenue Quel intérêt on a ce qu'on a que l'ordre soit maintenue Vu que leurs promesses sont jamais tenues (Don Choa) Sous Haute tension mais vivant par la grâce du Très Haut Prend le courant tu repars froid ou très chaud Moral Zéro, ils se font rare les héros On a que des mots pour te secouer comme un rail d'Hero Larme, Lame, Rasoir, Matraque, Batte de Base-ball Chatte mouillée, seins qui bougent et fesse chaude Séries d'électrochocs, Transaction de Coc, Attente de verdict, réquisitoire du proc' J'entends de drôles d'histoires mon pote, juste trop vraies Je crie vive la zone et fuck le progrès J'ai si peu d'essence et tant de choses a cramer J'ai si peu de temps avant que je me taise à jamais Je peux pas me calmer mec Je veux la ramener, texte armé de haine Met ton cran de sureté C'est quel toupet, c'est bien dans notre intention Don Choa, FF Haute Tension Fin de soirée, boite concert, haute Tension Propre autour, crane ouvert, haute Tension Les larmes d'une mère mettent sous Haute Tension FF Marseille sous Haute Tension Le matos sous le siège Haute Tension Civils CRS, Haute Tension Les sacs pleins de billets, Haute Tension FF Marseille sous Haute Tension (Le Rat Luciano) Qu'est ce qui met Sous Haute Tension ? Baiser une inconnue sans Manix Foutre un suisse dans un neman d'un GSX Quand je commence la ou toi tu t'arrête Quand y a les civils en face et dans les poches les restes de barrettes Vie dure, argent et mains sales frère ça forge Et puis tu peux pas imaginer tout ce que les miens savent faire Faut que je respecte ça fort Trouver le bonheur la ou il est la et peu importe sa forme Aller chercher les armes Se retrouver au volant d'un bolide ou voir Mère verser des larmes Tout ça met sous Haute Tension Comme un fusil à pompe pointer vers soi Ou apprendre que son môme est en détention Dans la famille y a besoin d'argent y a déjà rien C'est comme voir la mort de près et de l'éviter de rien Etre sous Haute Tension quand même on aime bien Comme chacun des citoyens on veut dominer le monde des que ça vient On désire produire de l'effet, profiter Car la vie est la plus grande fortune que Dieu nous aient donne C'est pas tire d'un roman mais inspire de réels fait Au bon endroit, au bon moment Est ce comme ça que l'histoire se fait ? (Sat) Tu crois avoir à faire aux chanteurs a la croix de bois enfoiré ? T'as quatre clebs toujours aux abois ouais enfoirés ? Ca vient de Mars, pas celui de phaneuf Mais de ces rues qui sont peut être à tétra hydro cannabinole Merci a tous de me donner ma chance Maintenir mon groupe vivant entier C'est pas un jeu mais on est pas la pour plaisanter Pour ceux qui nous ont quittés avant l'heure C'est à souhaiter qu'ils aient trouver mieux ailleurs Ca sera pas bien dur, ici y a plus d'allégresse Les jours se ressemblent comme 2 gouttes d'eaux ou presque On espère que la misère régresse Mais cette pute brise plus de foyer que de maitresses De Mars on part en croisade contre l'état avare C'est la même merde aux quatre coins de France et de Navarre Je fesserais sur ceux qui se mettraient en travers de mon groupe De mes buts, ni le fric, ni la dope et encore moins une pute Prend le bien ou mal ça m'est bien égal Je continuerai même si elle rendrait nos phases illégales T'aime tant mieux, T'aime pas tant pis De toute façon qu'est ce que ça change vu qu'on s'attend au pire FF, y'a plus d'enjeu hormis sauver nos pauvres victimes Par les temps qui cours est devenu dangereux Etes vous prêts, espèce d'enfoirés êtes vous prêts Moi je suis prêt Fin de soirée, boite concert, haute Tension Propre autour, crane ouvert, haute Tension Les larmes d'une mère mettent sous Haute Tension FF Marseille sous Haute Tension Le matos sous le siège Haute Tension Civils CRS, Haute Tension Les sacs pleins de billets, Haute Tension FF Marseille sous Haute Tension Fin de soirée, boite concert, haute Tension Propre autour, crane ouvert, haute Tension Les larmes d'une mère mettent sous Haute Tension FF Marseille sous Haute Tension Le matos sous le siège Haute Tension Civils CRS, Haute Tension Les sacs pleins de billets, Haute Tension FF Marseille sous Haute Tension

Elle Donne Son Corps Avant Son Nom

Iam
Le sombre monarque débarque et étale Son pouvoir, la puissance de l'ombre s'installe Non, ne résiste pas, ne lutte pas Ne te détourne pas de la main tendue vers toi Ou je vais explorer le royaume de tes peurs En devenir le dictateur pour mieux te dominer Là, tu deviens raisonnable, c'est bien Oui tombe sous le charme pour de meilleurs lendemains Pour les rebelles la force est trop forte Je balaie ces petits Ewoks comme le vent balaie les feuilles mortes Les indécis sont avertis, qu'ils se méfient De la seule étoile qui se fond dans la nuit Le bastion des bas-fonds du pays en action L'énergie dégagée génère une telle attraction Que vers lui se tournent enfin tous les regards Pour s'apercevoir que l'espoir émerge du noir Une partie de tout homme la force manipule D'un rien il suffit pour que l'être bascule Que les yeux de l'aveugle s'ouvrent, qu'il contemple Mars de l'obscur côté, le temple N'aies pas peur, ouvre-moi ton coeur, viens vers l'Empereur Sentir la chaleur de l'obscurité pour toi il est l'heure De rejoindre l'armée des guerriers de l'ombre Ne vois-tu pas ton côté clair qui succombe C'est ta destiné, pourquoi vouloir lui résister Sans peine je ferais sauter les verrous de ta volonté Sois l'hôte dans la noirceur la plus pure de l'Empereur Et arbore les couleurs du côté obscur Obscure, la force est noire Comme le château où flotte l'étendard, notre drapeau Sois sûr que sous les feux, la vérité est masquée Viens, bascule de l'autre côté Je suis le fils de Jaffar, le sale rejeton de Dark Vador Le grand Cador, du maniement du mic, j'adore Adapter ma technique à la manière du caméléon Sans pitié pour matter la rebellion Millénaire, salive empoisonnée langue amère Un Pilot V5 en tant que sabre laser Quoi, ma conscience comme seule médaille Je traque et j'étripe sans remords tous les chevaliers Jedi La haine monte en toi, je le sais parfaitement Je vois ta main droite gantée de noir C'est sans espoir, la mutation s'amorce Ta nature que tu obtures, le côté obscur de la force Viens vers moi, passe le pont de part en part Rejoindre ma demeure dans la lune noire Mars est l'empire, je lance mes troupes à terre Pour éradiquer ce niais de Jean-Claude Gaudin Skywalker Petit présomptueux ne vois tu pas le nombre Déployé? L'armée des ombres, tu seras éliminé Au nom des forces mythiques qui habitent là Dans mon cerveau, je donne pas chère de ta peau Le souffle de la force est en moi Le microphone crépite, crache des tas de flammes sur les en bois Le fils de Dieu tremble Mais lutte avec ses armes, renverse les crédos qui lui semblent Erronés, brisent les traîtres de la tête au péroné Par la peur l'ennemi reste sclérosé Longue vie au règne de la nuit D'un théorie qui renverse les croyances établies Luke, aide-moi , idiote il est trop tard Tu appartiens au sinistre sombre seigneur vêtu de noir Casque, souffle rauque sous une armure Du soldat le plus dur de l'empire du côté obscur Obscure, la force est noire Comme le château où flotte l'étendard, notre drapeau Sois sûr que sous les feux, la vérité est masquée Viens, bascule de l'autre côté

Tu T'en Vas

LARA FABIAN "Carpe Diem"
Si je pouvais Je te dirais Reste avec moi Sur mon coeur et mon âme Se brise un larme Je n'ai pas le droit J'ai envie de te garder là Te parler tout bas Quand ma peau nue frà mit sous tes doigts Et je vois dans tes yeux Que c'est elle que tu veux Tu t'en vas me laissant seule derrière toi Tu t'en vas et mon coeur s'envole en à clats Tu t'en vas en arrachant un bout de moi Mais tu t'en vas Retrouver ceux qui t'appartiennent Retrouver celle qui se fait tienne sous ton toit Anà antie je te souris Je n'peux plus parler Je regarde derrià re moi Et je prends dans mes bras Le calendrier Des jours à t'attendre, à mourir À m'ennuyer de toi J'aurais envie d'aller tout lui dire Mais si tu n'me revenais pas Comment te regarder près de moi Tu t'en vas en me laissant seule derrière toi Tu t'en vas et mon coeur s'emvole en à clats Tu t'en vas en arrachant un bout de moi Mais tu t'en vas C'est la dernière fois Je ne suis qu'une deuxième voix Celle du coeur n'entendras pas Va t'en retrouver celle qui t'aime sous ton toi Translation Don't You Go Baby, if I could I know I would Tell you to stay Every night, every day I can feel the pain I don't wanna cry I just want be next to you Say you want me too But when I'm holding you in my arms I can feel it in your eyes She's the one that you want Don't you go, leaving me here into the dark Don't you go, tearing my heart without a sound Don't you go, taking away part of my soul I know you'll go Breaking away into the night Only to find a way to be by her side Every time I try to smile I Can't find the strenght I look back and I see What we leave behind And I shed a tear How can I go on with my life When I'm feeling down Wish that I could say what I feel But if you have to fly Why should I hold you back Don't you go, leaving me here into the dark Don't you go, tearing my heart without a cry Don't you go, taking away part of my soul I know you'll go This is where we part I'm not your dream, I'm just a sound The broken heart you leave behind Just walk away don't turn around, she's all you want

Tuez Les Tous

Ludwig Von 88
Tuez tuez tuez les tous... (2x) Tracer à travers foule A grands coups de coupe-coupe Leur éclater la gueule A coups de riot gun Tirer dans le tas A coups de Bazooka Leur exploser le lard Sous les chenilles d'un chien Eclatés jusqu'au coeur A coups de marteaux-piqueurs La cervelle en purée Les membres écartelés Tuez tuez tuez les tous... A sauter à pieds joints Sur les cadavres humains Pour faire vider les vers Pour faire craquer les os Rester à piétiner La chaire flasque arrachée Pataugeant dans la gerbe Des boyaux des vicères En criant en hurlant La gueule pissant le sang Les mâchoires enfoncées Et les yeux révulsés Tirer sur ces pourris Qui pensent comme des nazis Qui bavent comme des débiles Derrière des chefs de file Toute cette foule ordurière A genoux sous des banières Rampant sous des drapeaux Braillant comme des pourceaux Ils ont voulu ma mort ah ah ah! (2x) Tuez tuez tuez les tous...

Gigi L'amoroso

Dalida
Je vais vous raconter Avant de vous quitter L'histoire d'un p'tit village près de Napoli Nous étions quatre amis Au bal tous les samedis A jouer, à chanter toute la nuit Giorgio à la guitare Sandro à la mandoline Moi je dansais en frappant du tambourin Mais tous ceux qui venaient C'était pour écouter Celui qui faisait battre tous les coeurs Et quand il arrivait La foule s'écriait Arriva, Gigi l'Amoroso Croqueur d'amour, l'oeil de velours comme une caresse Gigi l'Amoroso Toujours vainqueur, parfois sans coeur Mais jamais sans tendresse Partout, c'était la fête quand il chantait Zaza, luna caprese, o sole mio Gigi Giuseppe Mais tout le monde l'appelait Gigi l'Amour Et les femmes étaient folles de lui, toutes La femme du boulanger, qui fermait sa boutique tous les mardis pour aller... La femme du notaire qui était une sainte et qui n'vait jamais tromper son mari auparavant Et la veuve du colonel La veuve du colonel qui ne porta plus le deuil parce qu'il n'aimait pas le noir Toutes, je vous dis Même moi, mais moi, Gigi aimait trop sa liberté, jusqu'au jour où Une riche américaine A grands coups de je t'aime Lui proposa d'aller jusqu'à Hollywood Tu seras le plus beau De tous les Caruzos Lui disait-elle jusqu'à en perdre haleine Nous voilà à la gare Avec tous nos mouchoirs Le coeur serré, émus par ce grand départ Pourtant on était fier Qu'il dépasse nos frontières Gigi partait conquérir l'Amérique Et quand il arriva Le village était là Arriva, Gigi l'Amoroso Croqueur d'amour, l'oeil de velours comme une caresse Gigi l'Amoroso Toujours vainqueur, parfois sans coeur Mais jamais sans tendresse Et là, devant la foule, il a chanté Zaza, luna caprese, o sole mio Gigi, quand le train eut disparu, nous sommes tous rentrés chez nous Et le lendemain, le village n'était plus le même La femme du boulanger refusa d'allumer son four La femme du notaire, par désespoir pris plusieurs amants Et la femme du colonel ferma ses persiennes et reprit le deuil pour la seconde fois Oui, le village avait bien changé Et moi Des années ont passé Cinq hivers, cinq étés No news, c'était good news on nous avait dit Il a fallu du cran Du courage et du temps Pour arriver à continuer sans lui Et malgré son absence La nuit dans le silence Oubliant nos costumes et nos istruments On entendait venir Comme une larme un soupir Du fond de la salle cette mélodie Croqueur d'amour, l'oeil de velours comme une caresse Gigi, Gigi, c'est toi là-bas dans le noir Attends, laisse-moi te regarder Mais tu pleures Tu pleures Gigi Ca n'a pas été là-bas, hein Et alors, et alors, qu'est ce qu'ils comprennent ces Américains à part le rock et le twist, hein Ma Gigi, qu'est-ce que tu croyais, devenir comme çà Gigi l'Americano E invece no, tu sei Giuseppe Frabrizio Luca Santini Et tu es Nappolitain Ecoute, Giorgio s'est mis à la guitare Attends, Sandro est là aussi Mais, mais tu ne peux pas t'en aller comme çà Ici tu es chez toi Ici tu es le roi Tu entends, tu les entends Gigi Ils sont tous là Ils ont dû te reconnaître à la gare Chante Gigi, chante, c'est ton public Chante pour eux, chante pour moi qui n'ai jamais su te parler Oui, vas-y, bravo Gigi, chante Arriva, Gigi l'Amoroso Croqueur d'amour, l'oeil de velours comme une caresse Gigi l'Amoroso Toujours vainqueur, parfois sans coeur Mais jamais sans tendresse Partout, c'était la fête quand il chantait Zaza, luna caprese, o sole mio Arriva, Gigi l'Amoroso Croqueur d'amour, l'oeil de velours comme une caresse Gigi l'Amoroso Toujours vainqueur, parfois sans coeur Mais jamais sans tendresse Partout, c'était la fête quand il chantait Zaza, luna caprese, o sole mio

L'alcool

Gainsbourg Serge "Le Poinçonneur Des Lilas"
Mes illusions donnent sur la cour, Des horizons j'en ai pas lourd, Quand j'ai bossé toute la journée, Il ne me reste plus pour rêver, Que les fleurs horribles de ma chambre, Mes illusions donnent sur la cour, J'ai mis une croix sur mes amours, Les petites pépés pour les toucher, Faut d'abord les allonger, Sinon c'est froid comme en decembre. Quand le soir venu, j'm'en reviens du chantier, Après mille peines et le corps harassé, J'ai le regard mort et les mains degueulasses, De quoi inciter les belles à faire la grimace. Bien sûr y'a les filles de joies sur le retour, Celles qui machent le chewing gum pendant l'amour, Mais que trouverais-je dans leur corps meurtri, Sinon qu'indifférence et mélancolie, Dans mes frusques couleurs de muraille, Je joue les epouvantails, Mais nom de Dieu dans mon âme, Brulait pourtant cette flamme, Où s'eclairaient mes amours, Et mes brèves fiançailles, Où se consumaient mes amours, Comme au temps de feu de paille, Aujourdh'ui je fais mon chemin solitaire, Toutes mes ambitions se sont fait la paire, Je me suis laissé envahir par les orties, Par les ronces de .. cette chienne de vie. Mes illusions donnent sur la cour, Mais dans les troquets du faubourg, J'ai des ardoises de rêveries et le sens de l'ironie, Je me laisse aller à la tendresse, J'oublie ma chambre au fond de la cour, Le train de banlieu au petit jour, Et dans les vapeurs de l'alcool, J'vois mes chateaux espagnoles, Mes haras et toutes mes duchesses A moi les petites pépés, les poupées jolies, Laissez venir à moi les petites souris, Je claque tout ce que je veux au baccarat Je tape sur le ventre des mahrajas A moi les boites de nuit sud americaines Ou l'on danse la tete vide et les mains pleines, A moi ces mignonnes aux regards qui chavirent Qu'il faut agiter avant de s'en servir. Dans mes pieds de poule, mes princes de galles, En douce je me rince la dalle, Et nom de Dieu dans mon ame, V'la que je ressens cette flamme Ou s'eclairait mes amours, Et mes brèves fiançailles, Où se consumaient mes amours, Comme au temps de feu de paille. Et quand les troquets ont etteint leurs neons, Qu'il ne reste plus un abreuvoir à l'horizon Ainsi j'me laisse bercer par le calva, Et l' Dieu des ivrognes guide mes pas Le Dieu des ivrognes guide mes pas

Was it funny? Share it with friends!