Interested in Cryptocurrency?
Visit best CoinMarketCap alternative. Real time updates, cryptocurrency price prediction...

Doc Gynéco lyrics

Noirs Et Blancs

Original and similar lyrics
Noirs et Blancs. Y'avait des mots pour le Secteur Des mots violents, presque en verlan Des mots qui meurent et font couler le sang Ces mots sont morts et dorénavant, Faut voir, Maman ; écoute Papa, J'n'ai qu'l'es beaux mots pour parler à mes filles, Oreilles sensibles, s'yeux plus sensibles Je leur cède tout ce que j'écris Et j'n'ai jamais voulu faire l'homme Plus que des textes relient mes psaumes. Laisser les noirs, laisser les blancs, Mais qu'ils divorcent, fassent des enfants, Qu'ils tendent leurs bras, des innocents… Tulululup tuptup tuplu… Y'a pas d'problème aux gens d'couleur Que n'a crée 100 ans d'malheur Et moi je danse pour toute résistance, J'veux pas partir comme un martyr, J'irais mourir en révolutionnaire, Un subterfuge (hey, hey) dans la lumière, Laisser les noirs, laisser les blancs, Mais qu'ils divorcent, fassent des enfants, Qu'ils tendent leurs bras, des innocents… Tulululup tuptup tuplu… J'ferais pas rimer, non, les femmes et leur cuisine, Y'a trop d'ustensiles dans leur usine, Les brunes comme Marilyn, Karu Kera ou Joséphine, J'serais toujours là pour elles, elles ; elles plurielles… Laisser les noirs, laisser les blancs, Mais qu'ils divorcent, fassent des enfants, Qu'ils tendent leurs bras, des innocents… Tulululup tuptup tuplu… Laisser les noirs, laisser les blancs, Qu'ils se rencontrent comme des enfants, Et tendent leurs bras, des innocents… …

Les Enfants Oubli

CELINE DION "Dion Chante Plamondon"
Les enfants oubli¨¦s traînent dans les rues Sans but et au hasard Ils ont froid, ils ont faim, ils sont presque nus (The forgotten children hang in the streets  Without a goal and at random  They are cold, they are hungry, they are almost naked) Et leurs yeux sont remplis de brouillard Comme une vol¨¦e de pauvres moineaux Ils ont pour r¨ºver le bord des ruisseaux Recroquevill¨¦s sous le vent d'hiver Dans leur pull-over de laine mit¨¦e (And their eyes are filled by fog  Like a gtroup of poor sparrows  They have for dreaming the shore of little springs  Curled up under the winter's wind  In their pullover of motheaten wool) Les enfants oubli¨¦s n'ont pour seuls parents Que les bruits des grands boul'vards Dans le creux de leurs mains Ils tendent aux passants Des objets d¨¦rob¨¦s aux bazars Il ont pour s'aimer d'un naïf amour La fragilit¨¦ des mots de velours Ils ont pour palais tout un univers Dans les courants d'air des vastes cit¨¦s (The forgotten children have as only parents  Only the sounds of the main boulevards  In the palms of their hands  They offer to passer-bys  Objects stolen to bazaars  They have to love each other of a naive love  The fragility of velvet words  They have as palace all a universe  In the air currents of the huge cities) Les enfants oubli¨¦s traînent dans les rues Tout comme des petits vieux Ils ont froid, ils ont faim, ils sont presque nus Mais ce sont les enfants du bon Dieu (The forgotten children hang in the streets  Without a goal and at random  They are cold, they are hungry, they are almost naked  But they are the children of God)

Le Corridor

Harmonium
Une âme s'est mise à danser Comme un voile sur la pensée Danse pour me faire chanter Les yeux fermés pour mieux te voir La fin d'un gros trou noir Oublier le mémoire D'un geste improvisé Mon âme, voulez-vous danser? Un arbre s'est dessiné Tout le long de mon dos Comme tous les déracinés Ses racines sont en haut Tout le monde n'a vu que l'écorce La forme déguisait la force Moi, j'brûle d'la tête aux pieds Mon corps, veux-tu me laisser? Seul, ensemble Plus on est haut, plus tout s'assemble Comme c'est beau De tout laisser vivre sans dire un mot Seul, ensemble Plus on est loin, plus on se ressemble Le repos, c'est mourir pour apprendre à vivre Laisser vivre, c'est mourir quand il le faut Ma tête s'est mise à bouger Comme le bout d'une chandelle La raison part en fumée On n'aura plus besoin d'elle La flamme sort des deux côtés Moi, j'brûle de la tête aux pieds Au milieu de mon corps Monte un grand corridor

Tam Tam De L'afrique

Iam
Ils sont arrivés un matin par dizaines par centaines Sur des monstres de bois aux entrailles de chaînes. Sans bonjours ni questions, pas même de présentations Ils se sont installés et sont devenus les patrons, Puis se sont transformés en véritables sauvages Jusqu'à les humilier au plus profond de leur âme. Enfants battus, vieillards tués, mutilés Femmes salies, insultées et déshonorées. Impuissants, les hommes enchaînés subissaient Les douloureuses lamentations de leur peuple opprimé Mais chacun d'entre eux en lui-même se doutait Qu'il partait pour un voyage dont il ne rentrerait jamais, Qu'il finirait dans un port pour y être vendu. Il pleurait déjà son pays perdu. Traité en inférieur à cause d'une différence de couleur, Chaque jour nouveau était annonciateur de malheur. Au fond des cales où on les entassait, Dans leurs esprits les images défilaient. Larmes au goût salé, larmes ensanglantées, Dans leurs esprits, longtemps retentissaient Les champs de la partie de leur être qu'on leur a arrachée Mais sans jamais tuer l'espoir qui les nourrissait Qu'un jour, il retrouveraient ces rivages féeriques D'où s'élèvent à jamais les tam tam de l'Afrique Les tam tam de l'Afrique {2x} Perchés sur une estrade, groupés comme du bétail, Jetés de droite à gauche tels des fétus de paille, Ils leur ont inculqué que leur couleur était un crime. Ils leur ont tout volé, jusqu'à leurs secrets les plus intimes, Pillé leur culture, brûlé leurs racines, De l'Afrique du Sud, jusqu'aux rives du Nil Et à présent pavoisent les usurpateurs Ceux qui ont un bloc de granite à la place du cœur. Ils se moquaient des pleurs et semaient la terreur Au sein d'un monde qui avait faim, froid et peur Et qui rêvait de courir dans les plaines paisibles Où gambadaient parfois les gazelles magnifiques. Ah ! Yeh, qu'elle était belle la terre qu'ils chérissaient Où, à portée de leurs mains poussaient de beaux fruits frais Qui s'offraient aux bras dorés du soleil, Lui qui inondait le pays de ses étincelles, Et en fermant les yeux à chaque coup reçu Une voix leur disait que rien n'était perdu, Alors ils revoyaient ces paysages idylliques Où résonnaient encore les tam tam de l'Afrique Les tam tam de l'Afrique {2x} Jazzy, rappelle leur, my brother Qu'ils gardent une parcelle de leur cœur Et que le sang qui a été versé Ne l'a été que pour qu'ils puissent exister. Les enfants qui naissaient avaient leur destin tracé : Ils travailleraient dans les champs jusqu'à leur dernière journée. Pour eux, pas de 4 heures , encore moins de récré. Leurs compagnons de chaque jour étaient la chaleur et le fouet. Sur leur passage, on les fuyait comme le malin. En ces temps-là, il y avait l'homme noir et l'être humain Décrété supérieur de par sa blanche couleur En oubliant tout simplement son malheur antérieur. Il assouvissait son instinct dominateur En s'abreuvant de lamentations, de cris, de tristes clameurs Qui hantaient les forêts longtemps après son passage Et l'esprit de ceux qui finissaient esclaves. De génération en génération, crimes et destructions. Le peuple noir a dû subir les pires abominations Et le tempo libère mon imagination Me rappelle que ma musique est née dans un champ de coton. Mais non, je ne suis pas raciste par mes opinions. Non pas de la critique mais une narration. Je raconte simplement ces contrées fantastiques Et je garde dans mon cœur les tam tam de l'Afrique.

Des Mots Pour Toi

2BE3 "2 Be 3"
Je n'ai pas su te dire A quel point je t'aimais Je n'ai pu que sourire A tous tes regrets Je t'ai laiss¨¦ t'enfuir Vers d'autres secrets Jamais tu ne sauras Que ces mots sont pour toi Je vois tu souris Si loin de moi Un air de nostalgie Me poursuit chaque fois Je voudrais t'oublier Me pardonner jamais tu ne sauras Que ces mots sont pour toi Je n'ai pas pu croire Au temps qui lasse A la fin d'une histoire A l'envie qui s'efface Je confie mes erreurs J'¨¦cris sans peur Jamais tu ne sauras Que ces mots sont pour toi Je n'ai pas su te dire A quel point je t'aimais Je n'ai pu que sourire A tous tes regrets Je t'ai laiss¨¦ t'enfuir Vers d'autres secrets Jamais tu ne sauras Que ces mots sont pour toi Aujourd'hui je sais Que je pourrais te parler sans d¨¦tour Te s¨¦duire chaque jour Je confie mes erreurs J'¨¦cris sans peur Jamais tu ne sauras Que ces mots sont pour toi Je n'ai pas su te dire A quel point je t'aimais Je n'ai pu que sourire A tous tes regrets Je t'ai laiss¨¦ t'enfuir Vers d'autres secrets Jamais tu ne sauras Que ces mots sont pour toi

La Danse Des Negresses Vertes

Les Negresses Vertes
Y'en a marre de vos figures blemes Enough's enough of your pallid faces Vos couleurs sont vos problemes Your colors are your problems Quand tout bourgeonne dans la haine When all breaks out in hatred Le racisme n'est qu'une rengaine Racism is only a hackneyed expression vous savants, z'etes meprisants You experts, you're contemptuous Il s'rait p'tet temps d'en etre It's maybe time to be conscient conscious Abolissons l'enfant nature, Let's abolish the nature child Il devient trop vite impur. He becomes too quickly impure. Y'en a marre que les noirs soient Enough's enough that the blacks are noirs black Et que les blancs encore plus And that the whites are even blancs whiter still Et que les jaunes restent aussi And that the yellow remain also jaunes yellow Gressene Gressene green Gressene Gressene green Y'en a marre que les noirs soient Enough's enough that the blacks are noirs black Et que les blancs encore plus And that the whites are even blancs whiter still Et que les jaunes restent aussi And that the yellow remain also jaunes yellow celle-la, c'est la, c'est That there, that's the, that's la quoi? the what? Oui, c'est la danse Yes that's the dance C'est la danse It's the dance celle-la, c'est la, c'est That there, that's the, that's la quoi? the what? C'est la danse des Negresses It's the dance of the Negresses celle-la, c'est la, c'est That there, that's the, that's la quoi? the what? C'est la danse des Negresses Vertes It's the dance of the green Negresses Mlaha, mlhaha, mlaahattitude Mlaha, mlhaha, mlaahattitude Mlaha, mlaha, mlahnegritude Mlaha, mlaha, mlahnegritude Du colorant dans les eprouvettes The coloring in the test tubes Pour des enfants a tetes de fete For children with pretty heads Genetiquement aquarelle Genetically watercolor Des couleurs antiquerelles Uncontroversial colors Noir, blanc, jaune, couleurs Black, white, yellow, primary primaires colors D'ou la connerie j't'en fais la faire Or the shit I make you do it En attendant les resultats In awaiting the results Je vous propose de danser ca I propose that you dance this Et liberez Mandela And liberate Mandela Y'en a marre que les noirs soient Enough's enough that the blacks are noirs black Et que les blancs encore plus And that the whites are even blancs whiter still Et que les jaunes restent aussi And that the yellow remain also jaunes yellow Gressene Gressene green Gressene Gressene green Y'en a marre que les noirs soient Enough's enough that the blacks are noirs black Et que les blancs encore plus And that the whites are even blancs whiter still Et que les jaunes restent aussi And that the yelloe remain also jaunes yellow celle-la, c'est la, c'est That there, that's the, that's la quoi? the what? Oui, c'est la danse Yes that's the dance C'est la danse It's the dance celle-la, c'est la, c'est That there, that's the, that's la quoi? the what? C'est la danse des Negresses It's the dance of the Negresses celle-la, c'est la, c'est That there, that's the, that's la quoi? the what? C'est la danse des Negresses Vertes It's the dance of the green Negresses Mlaha, mlhaha, mlaahattitude Mlaha, mlhaha, mlaahattitude Mlaha, mlaha, mlahnegritude Mlaha, mlaha, mlahnegritude Malech solitude Malech solitude Attention les pingouins, les Hey penguins, requins, sharks, Les marsouins, les terriens, porpoises, earthlings, Les veneriens, les bons a riens. venereals, good-for-nothings Pour la danser pas complique To dance it without complication Deux pas d'travers Two steps across Deux pas d'cote Two steps to the side En trebuchant, en reculant Stumbling, backing up, Pas en arriere, mais en avant Not backward, but in front Ceux qui la dansent le cul Those who dance it with the ass on par terre on the ground Sont des culs-de-jatte Are legless cripples A part entiere entirely Mlaha mlah mlahattitude Mlaha mlah mlahattitude Mlhaha mlaha Mlhaha mlaha

Was it funny? Share it with friends!