Interested in Cryptocurrency?
Visit best CoinMarketCap alternative. Real time updates, cryptocurrency price prediction...

Cafard Rose lyrics - Phasmes

Apocalypse

Original and similar lyrics
A bout de larmes A bout de forces Il faut toujours tenir Abattre l'arme Abattre l'ordre Il faut toujours subir A bout d'arbres A bout d'ozone Il faut toujours tenir A bord de barques Au bord des lacs Il faut vouloir sombrer Dans l'apocalypse organisée Déchire détruis toutes les banière Brandis ton coeur Et arrache les couleurs de la terre Il faut toujours tenir tenir tenir s'épanouir Tenir tenir tenir toujours subir Tenir...

Les Proverbes

Pierre Perret
J ai appris etant petit des proverbes pleins de malice Du genre files moi dix mille balles, j'te dirai qui tu es Sur les genoux d'ma p'tite meme qui est loin d'etre une saucisse Et qui toujours tant qu'c'est gratuit ya pas d'ticket! J'avoue qu'elle m'a enseigne des trucs un peu infame Ne remets pas a demain c'que tu peux faire le surlendemain Qui voyage loin n'a pas besoin d'ammener se femme Et n'oublies jamais ce judicieux petit refrain (refrain 1) Tous pour un pa pa pa tous pour moi Aimez moi les uns les autres Voir Denise et mourir Comme dit ma concierge ou y a Eugene y a pas d'plaisir C'est bien plus utile d'avoir un diamant qu'une passoire Et qui vole un oeuf n'a vraiment pas gros appetit Il faut toujours se garder une soif pour sa poire Ne crois pas qu'celui qui paie Arlette s'enrichit Il ne faut jamais juger les gens sur la gamine Et pour rien au monde graisser la patte a un manchot Tourner sept fois la langue dans la bouche de sa voisine Il faut cependant battre son pere tant qu'il est chaud (refrain 2) Tous pour un pa pa pa tous pour moi Aimez moi les uns les autres Voir Denise et mourir Comme dit mon concierge ou y a Germaine y a pas d'plaisir Il vaut mieux disait tout le temps ma meme sucre d'orge Dire du bien de sa valise que d'la malle du voisin Qui connait ses seins mettra ou pas un soutient gorge Comme dit l'autre on est jamais trahis que par les siens C'est quand le chat n'est pas la que les souris s'emmerdent Et il ne faut pas perdre de vue qu'on a souvent Besoin d'un plus petit que soit pour lui casser la gueule Qui seme des gnons recoltera toujours des dents refrain 1 Maintenant je suis grand et j'ai acquis de l'experience Moi aussi j'ai mes dictons bourres de verite C'est dans les vieux pots qu'la soupe est la plus degueulasse Et c'est en forgeant qu'on devient vachement fatigue! C'est parfois les petits lits qui font les grandes maitresses Et les p'tits oiseaux qui entretiennent les saletes Frappes toujours un homme a terre avant qu'il se redresse Il t'remerciera pour vivre heureux vivons couche! refrain 2

Au Bout D' La Rue

Le Forestier Maxime
Au bout de la rue, De la rue, La plage est blanche. Je vais bientôt quitter la ville. Ce grand voilier, Voilier, Qui joue des hanches Va m'emmener loin dans une île. Au bout de la rue, De la rue, Le feu est rouge. On ne voit pas la moindre auto. Près d'une fenêtre, Une fenêtre, Une ombre bouge, Une main referme le rideau. Au bout d' la rue, le ciel est rose Rien ne sera plus comme avant Plus de névrose, plus de morose Derrièr' le mur, la mer m'attend. Au bout de la rue, De la rue, Un nuag' passe Qui parle de port et de partir Une affich' sur le mur, Sur le mur, Le mur d'en face Parle de morts et de martyrs. Au bout de la rue, De la rue, Je vois du mauve, Des taches noires indéfinies. Encore, Encore Un rêve qui se sauve, Encore une nuit qui finit. Au bout de la rue, De la rue, Le ciel se ferme. Je ne vois plus le grand voilier. Petit à petit, Petit à petit, Je discerne Le lit, la porte entrebaillée. Il est neuf heures, il faut s' lever, Faut s' réveiller, faut s'habiller. Faut oublier, Oublier, Oublier.

Au Bout De Mes R

Jean-Jacques Goldman
Et même si le temps presse Même s'il est on peu court Si les années qu'on me laisse Ne sont que minutes et jours Et même si l'on m'arrête Ou s'il faut briser des murs En soufflant dans les trompettes Ou à force de murmures J'irai au bout de mes rêves Tout au bout de mes rêves Où la raison s'achève Tout au bout de mes rêves Et même s'il faut partir Changer de terre et de trace S'il faut chercher dans l'exil L'empreinte de mon espace Et même si les tempêtes Les dieux mauvais les courants Nous feront courber la tête Plier les genoux sous le vent J'irai au bout de mes rêves Tout au bout de mes rêves Où la raison s'achève Tout au bout de mes rêves Et même si tu me laisses Au creux d'un mauvais détour En ces moments ou l'on teste La force de nos amours Je garderai la blessure Au fond de moi tout au fond Mais au dessus je te jure Que j'effacerai ton nom.

Ratons Laveurs

Jean Leloup
J'traîne ma carcasse dans les rues de la ville, Tel un cadavre à cacher, Tel un renard, un vieux héros en rage, Tel un lapin crevé, J'traîne ma carcasse, J'traîne ma carcasse, J'traîne ma carcasse sur le bord de la route, Tel un cadavre à cacher, Tel un retard, un vieux héros en rade, Un motard explosé, Raton laveur sur le bord de la route, N'est jamais seul à mourir, Toujours à deux, jamais loin l'un de l'autre, On les aperçoit gisant, Qui sera donc, à la fin de ma vie, Mon amie de toujours, Qui sera donc à la fin de mes jours, Mon amie d'écrasement, J'traîne ma carcasse... J'aurais aimé que ce soit toi, elle, Qui ne dort pas souvent, J'aurais aimé, que je meure si je mens, Mais je suis assez grand, Et si tu veux pour suivre ton chemin, Je poursuivrai le mien, Ratons laveurs, sur le bord de la route, Mes amis à jamais, Ratons laveurs, mes compagnons de soute, Mes amis de toujours, Hiroshima, bombardement toujours, Lettre de mon amour.

Sur La Br

Hysteria Mass
La fibre unitive, le collectif complice, Toujours sur la brèche. Les fils du vice sont de mèche. Quelqu'excès de vitesse D'un pas sage à l'autre Et jamais ne cesse L'urgence fait des prouesses. Faut se bouger ! Faut se bouger ! Faut se bouger ! Unis vers celle que l'on nomme la fibre Universelle agitation et l'homme vibre. Autre sensation, autre frisson, La fibre unitive est dans l'action. Faut se bouger ! Faut se bouger ! Faut se bouger ! La fibre unitive, le collectif complice, Toujours sur la brèche. Les fils du vice sont de mèche. Quelqu'excès de vitesse D'un pas sage à l'autre Et jamais ne cesse L'urgence fait des prouesses. Toujours sur la brèche Toujours sur la brèche. Toujours sur la brèche !

Was it funny? Share it with friends!