Interested in Cryptocurrency?
Visit best CoinMarketCap alternative. Real time updates, cryptocurrency price prediction...

ARIEL CAMACHO lyrics - El Karma

La Verdad Del Hombre

Original and similar lyrics
Todavía hay hombres derechos pal trabajo son honestos no les gustan la mentira lo que hacen lo hacen bien hecho esa gente es la que vale.. no como otros que son chuecos... Pero hay otros diferentes que te ofrecen y prometen parecen grandes profetas pa lograr lo que ellos quieren ya que logran su objetivo.. se pierden y ya no vuelven... Siempre hay que ser desconfiado hasta de tu propia sombra nunca sueltes la piñata hay que agarrar bien la soga por eso hay tantas desgracias.. por aquellos que traicionan... Desde el cielo a la tierra dicen que no hay nada oculto la mentira es fantasía la verdad es oro puro el que sea humilde y sincero.. podrá conquistar el mundo... El trabajo es alimento la flojera es pobreza el que tiene fe en un santo diario va se inca y le reza los que no creen son ateos.. en puras maldades piensan... En vida hay que valorarnos recibimos lo que damos el que no quiera a sus padres es más malo entre los malos que no exija que lo quieran.. es escoria entre mundanos...

El Filosofo

Vico C
Aqui estoy filosofo, asi me dicen Nunca dejo que los grandes me pisen Yo soy un maestro en la vida social Y en mujeres ja para que contar Soy una mquina llena de sabiduria Desde pequeño mi papa lo sabia Que yo algun dia iba a comprender Que importante yo tenia que ser Tengo mi propio estilo no seas atrevido O de mi casa te sacamos prendido Le ruego a Dios por una vida normal Que lo malo en mi mente no se valla a colar Muchos me quieren y otros no pues soy famoso Y por mi fama hay cien mil envidiosos Tratando de hacer lo mismo que hago yo Pero papa como mi inteligencia no hay dos Profesor de las artes a veces me llaman y en mis espectaculos siempre me aclaman Me claman a mi porque soy Vico-C Le digo no a las drogas y a la vida que si Soy de la calle sin pena, juy!, no te lo niego Y lo que digo no se trata de un juego Tanto el sexo como la indiferencia los ninos los aprenden por negligencia Todo lo que yo enseño es complicado Y mis derechos estan reservados Hoy y mañana yo subo de reputacion Por todo lo que enseno en mi cancion Soy el filosofo Sabiduria hay de mas Soy el filosofo Yo soy muy joven lo acepto, pero se de esto Siempre que canto me olvido del resto Soy estudiante de escuela superior A los maestros demuestro quien es el mejor Con o sin tatica, en matematica Siempre tengo la mejor estatica Que me convierte en un sabio mortal Y es dificil que yo me vaya a equivocar Inteligente soy pa la cumbre voy A todos los puertoriqueños mamita le doy En Venezuela, Miami, New York donde sea Lo dice el filosofo pa que usted vea Que no es lo mismo pensar que decir Cuando hable tu palabra tiene que medir Si no te apean un tiro no mueres de chivo Pero ni un mes te van a dejar vivo Asi que cuidado de lo que estas hablando Pero esa gente que me esta criticando Que oigan que escuchen lo que contiene mi cancion Soy el filosofo no hay discusion Lo bueno lo malo ventajas defectos Es el vacuna de aprender que yo injecto Y si lo injecto en toda tu consciencia Aprendera de religion y de ciensa Soy una clinica, para que aprendas Para que el resto de tu vida tu entiendas Soy una clinica creada para ti Supervisada por Vico-C Soy el filosofo Sabiduria hay demas Soy el filosofo La politica es verdad y es engaño En esta epoca te hace daño Criminalidad cada cuatro años Esos politicos son bien extraños Ofrecen las cosas y nunca las cumplen En las elecciones que nadie los culpe Palabras bien falsa ellos siempre dicen Nacionalistas siempre los maldicen Muy mal las cosas van en esta era Y la politica es la falta primera Tengo en mi mente una solucin Que el F.B.I. investigue la movida de la corrupcion ?Quien sabes lo que es filosofia? En realidad escucha la mia Soy un filosofo sin doctorado Porque en la calle es que me he graduado Contribuyendo a la sociedad Y matando las bestias que afecta en la comunidad Contribuyendo al poder del bien Protegiendo la madera manuciada por el comegen La inteligencia o tiene creencia La supersticion es como una sentencia Si tu crees que halgo malo va a pasar Supersticiones no te podran salvar Actua, con mucha sortura Unete a tu gente y a la jefatura Asi anivelaras tu vida mucho mejor Y por el crimen, no sentiras temor Soy el filosofo Sabiduria y demas Soy el filosofo Las criticas, comentaron bien sinicos Sean de embuste o sean veridico Son opiniones que la envidia construye El bochinchero al problema le huye Despues de que hablan por ser envidiosos A todos demuestran que sos un miedoso La envidia los hace actuar engañosos Y el demonio seguira con su gozo Y, oye esto, no voy a permitir Que me saludes, despues hables de mi Soy enemigo de toda la hipocrecia y esto lo aclaro en mi filosofia Cantando y no chismeando Y el problema siempre analizando Esto es un caso controvercial y por eso Todos nos tenemos que percaptar la competencia ese juegito termino Pues el mejor representante de la calle soy yo Soy el maestro, memoriza bien Cuando yo termine todos gritaran amen Te di consejos gratuitos No tuviste que pagar Ese no es nada a mi me gusta hablar Conversar y arreglar problemas que afectan la gente Y tengan esto bien presente Luis armando es mi nombre, me dicen Vico-C Y a mis alumnos ya yo los convenci Con mi conversacion y personalidad Contra la gente corrupta llena de maldad Soy el filosofo Sabiduria y demas Soy el filosofo Soy el filosofo

Mentira

Zenit
He soñado toda mi vida con una melodia, para escribir sobre ella, mi más sincera poesia, después de tanto y no lo he conseguido todavía, hoy es 14 de abril ha llegado el dia... El sol me preguntó porque baje del cielo el día que subio mi abuelo, y la noche hizo k viesemos a la luna vestida de luto levanatar su vuelo, retirar su velo y dejar caer sus lagrimas al suelo, y desde entonces suelo, llorar tinta en paginas por extintas animas y en distintas tarimas, saludos de bambalinas, con el corazón repleto de verdadres como rocas con mi boca repleta de habilidades como pocas, con mi vida escrita en versos en ciudades que solo ponen dieces como notas, pero a veces me derrumbó y entonces pierdo el rumbo y aunque sea por un segundo kiero parar el mundo y exarme a perder en este nauseabundo charco tan profundo que en el que por culpa del rap me hundo salir a flote es cada vez mas duro y mas dificil poner mi nombre en lo mas alto de este muro y aunque yo procuro no perder la esencia del primer dia temo que m deparara el futuro intentare escapar de acabar en el infierno y gracias a mi cuaderno hacer mi pensamiento eterno y alzar mi voz de lucha contra este gobierno que ni si kiera escucha y que por mucha democracia que se jacte te mandara al cuerno que tierno sera el dia que no mienta y que cumpla lo que diga pa' que el pueblo no redacte una protesta como esta exa con rap sobre una fiesta Estribillo: Casi todo lo que sabes es mentira casi todo lo que oyes es mentira casi todo lo que ves es mentira todo lo k t an enseñado es mentira Casi todo lo que sabes es mentira casi todo lo que oyes es mentira casi todo lo que ves es mentira todo lo k t an enseñado es mentira Hay dioses modernos con despacho y un sillon que juegan a asesinos como en juegos de rol, sonrien en la tele como astros del futbol pero disfrutan quemando el mundo sentados junto al sol como estrellas fugaces que no brillan se estrellan incapaces y acribillan la libertad del hombre con maldad y falsedad haciendo criminal la paz, y silenciando a las miles voces que chillan nos engañan y por nuestra rebelion se extrañan como a niños nos regañan asi su nombre empañan y al menos a este ombre le quitan las ganas de vivir en esta nueva españa goberná por un gañan lo único k kiero es invernar pa no ver ná de la eterná lista de mentiras que a diario nos enseñan y que el resto de nuestras vidas siempre nos enseñarán. Estribillo... (x2) Algún dia las guerras tocarán a su fin de uno a otro confín de la tierra acabara el hambre y no habra vallas de alambre que encierren al hombre de armas de destruccion masiva que entierren al inocente no habra mas inundaciones terremotos ni huracanes que destrozen la vida a los habirantes del tercer mundo acabará la explotacion ilegal del inmigrante y seran los politicos los verdaderos delincuentes viviran bajo un puente presidente y compañia y en el mundo reinaran la anarquia , el respeto y la igualdad de clases y no existiran los getos, y un dia estudiaran en las escuelas estas frases reconoceré con el tiempo mis fallos y le diré al sol baje del cielo mira porque desperte de este ermoso sueño en el que me acían ver que todas estas cosas por desgracia son mentiras. Estribillo 4x

Entre Deux Feux

Fonky Family
(Don Choa - Le Rat Luciano - Menz - Sat / Pone) (Menz) La rue nous surveille et observe telle une camera On veut tous le million et la Porshe Carrera Peut importe le moyen par lequel on y accèdera Est ce pour le Diable ou les Anges qu'on cèdera ? Est ce que c'est dans l'travail où l'blizz que l'on finira ? Une nécessité au paradis ou en enfer qu'on ira ? Seul la valeur de nos actes nous l'indiquera C'est encore trop tôt pour le dire Qui vivra verra (Sat) S'il y a un paradis c'est qu'il y a un enfer S'il ya du bien c'est qu'il ya du mal S'il ya un Dieu c'est qu'il y a un Diable Je suis pris entre les deux feux C'est un peu le lot d'chacun faut faire avec C'est inévitable. Pris entre deux feux quand une garce me dit : J'me fous que t'ais une gonze vas y serres moi Pris entre les deux feux lorsque mes gars me disent Vas y fumes bois ça fait du bien Alors que c'est mauvais pour moi C'est l'histoire à qui veux tu que je m'en prenne Or mis à moi même Personne ne me force ni ne m'entraîne Qui que tu sois tu restes le seul maître à bord De ce jour de ta naissance jusqu'à celui de ta mort On a tous une tâche à accomplir Que ce soit en bien ou en mal J'ferais mon truc avant de partir Rejoindre les Anges au cieux C'est tout ce que je vous souhaite Que brûler en enfer, quoi qu'on y ai déjà peut-être (Don Choa) C'est une histoire de haine et d'amour Je brûle entre ces deux feux Tu ne vois pas le point rouge entre tes deux yeux ? Je me rassure si tous oçn se contente de peux Les limites sur le pouce ça te rends nerveux Boulots sérieux donne sales gamins Rentres dans le rap comme deux doigts dans un sac à main Si on te tire dessus de chaque côté de la rue Couches toi sous les balles tu sais qu'on s'entretues Refrain : Il étais une fois entre ciel et terre Entres dans un monde nouveau comme si c'était hier Entre paix, guerres, rires et prières C'est comme ça qu'on vit entre ciel et terre Je me souviens de tout comme si c'était hier Vers par terre pour un animé en terre Vas, dire aux Anges qu'ils ont l'art d'animer la guerre Que c'est comme ça qu'on vît entre ciel et terre (Le Rat) Quelque soit l'âge, le sex ou l'niveau d'étude La vie fait de nous ce qu'on est y a pas de quoi partir en couille ... Tant qu'on a la volonté, la liberté d'choisir pas d'inquiétude. Nous apprenons jour et nuit la vie entre ciel et terre On peut répondre non et oui Aimer mère et père Evaluer le pour et le contre Se retrouver haut et bas Perdre ou retrouver son corps lorsqu'on est entre le bien et le mal Ce que la vie offre à la vie Nourris pas tout le temps l'espoir On croit aux amours tolérances douceurs et joies Y a aussi le côté morose Haine humeurs noires angoisses fureurs craintes tristesse et désespoir Chaque choisie ses valeurs sa manière d'être voir Son code moral son code de vie son clan son devoir J'dis ces trucs histoire de faire savoir Ce que c'est de ne savoir que faire A part se servir de son savoir (Menz) La vie te donne et elle te reprend aussitôt Y a t-il pire que la destiné d'un nécessiteux Dans la pauvreté totale ils ont la force et garde et résiste Garde la foi en eux et je les félicites On a pas toujours ce squ'on mérite Pas toujours à manger dans la marmite Là le mal et le bien sont spécifiques Tentent le peuple pour voir ses limites. Entre ciel et terre ça s'agite Refrain

Belz

Les Colocs
J'habite dans un appart' tranquille J'arrive à peine ça fait une heure Jusqu'à maintenant j'ai la vie facile Malgré qu'c'est pas encore le bonheur J'ai visité tous les racoins Je sais qu'mon maître est bien nanti J'ai fait mes griffes, mes petits soins Et ça m'a creusé l'appétit J'appelle mes instincts de chasseur Je cherche un petit animal Je peux tout voir dans la noirceur Je suis un chat c'est bien normal Si jamais y passe une souris J'y fais la passe du samouraï Les poissons rouges c'est du sushi Faut qu'j'en mange un avant qu'j'm'en aille Comme ça mon nom c'est Belzébuth Personnellement j'trouve ça épais Qui c'est qui peut ben vivre icitte Ça doit être un couple de bourgeois De toute façon c'est platte à mort C'te maison là c't'une salle d'attente Maudit qu'ça l'air le fun dehors Montrez-moé d'quoi qui va m'surprendre Le mois passé j'ai vu une chatte J'l'ai surnommée Élizabeth Élizabeth et Belzébuth Dans mes oreilles le beat est bon Après ça j'ai r'gardé la T.V. Un documentaire sur les panthères Y'a quelque chose qui m'a inspiré Mais les annonces me tapaient su'es nerfs Ah ! Demain dimanche, un autre jour j'm'en fous J'irai, j'irai dans la ruelle J'irai là où mon coeur m'appelle Y'est pas question que j'passe ma vie Emprisonné dans ma p'tite tête Je suis un félin insoumis J'tiens mordicus à bien paraître C'est pas ma place c'est évident Ça va finir par me tuer Le look, l'odeur, l'air ambiant M'enlèvent le goût de respirer Le chat qui était là avant moé S'est suicidé dans l'temps des fêtes Un pessimiste avec une grosse tête Qui avait d'la suite dans les idées C'est pas d'ma faute si à tout bout d'champs Une joie intense me monte à tête Ça arrive comme ça naturellement Chu chimiquement fait pour la fête J'ai beau faire une tête d'enterrement Y'a personne qui m'prend au sérieux Chu très jaloux très secrètement D'la profondeur des malheureux Ah ! Demain dimanche, un autre jour j'm'en fous J'irai, j'irai dans la ruelle J'irai là où mon coeur m'appelle Y'est pas question que j'passe ma vie Emprisonné dans ma p'tite tête Je suis un félin insoumis J'tiens mordicus à bien paraître Couché en boule dans mon p'tit coin J'écoute parler mes p'tits bourgeois J'ai l'air d'un chat, j'ai l'air de rien Que c'est qu'y disent à mon sujet Ça parle de griffes, ça parle de couilles Ça m'met dans une drôle d'atmosphère Ça m'dresse le poil, ça m'fout la trouille C'est quoi ça un vétérinaire ? Y'en a un des deux qui s'vire vers moé Y'a un air louche, ça a l'air sérieux Y'est trop imbécile pour deviner Toute la frayeur qu'y'a dans mes yeux Ça y'est, ça y'est j'ai tout compris Y'essayent de m'enterrer vivant Fuis Belzébuth, let's go c'est l'temps Et sauve qui peut, et sauve qui peut et sauve ta vie La ruelle qui m'attend, moi j'fais mon scénario Dans un travelling avant à travers les poubelles C'est l'party, c'est la nuitte et c'est un bon départ Me v'là qui crie action ! et la musique démarre Dans une contre-plongée je remarque un mouvement Un gros matou perché, c'est un vrai monument J'connais personne icitte, toi comment tu t'appelles Vu la grosseur que t'as, m'a t'appeller colonel Y'm'dit : Fiston toé qui a l'air si mignon Frais débarqué dans la réalité Ouvre bien tes oreilles, je l'dirai pas deux fois Ici c'est pas pareil, c'est moi qui fait la loi T'as encore des couilles au cul, je m'en suis aperçu Encore des griffes aux pattes ah! Ah ben çà, ça m'épate Moi j'ai pas eu cette chance, y'm'reste plus qu'une seule bourse Mais tu peux m'confiance j'suis toujours dans la course On m'a ôté mes griffes mais je sais bricoler J'ai mis une lame de canif regarde comment elle est Bien droite, au bout de ma patte Elle fait dans le quartier office de justice Peu importe la faute, partout sur mon chemin Un matou téméraire est un matou de moins Bon ! Avant que j'm'arrache juste une petite dernière À propos d'une rumeur qui circule dans le coin Paraît qu'tu pisses partout, c'est pas une bonne idée Y'a déjà des jaloux qui commencent à flipper salut ! Mon élan vers l'horizon se voit interrompu Quand au bout d'la ruelle, oui je l'ai reconnue Celle qui par ma fenêtre est entrée dans mon coeur Comme une balle perdue, une chatte en chaleur C'est dans un vieux hangar qu'Élizabeth m'invite Avant que les autres arrivent fais ça ben fais ça vite La T.V. ça a du bon, j'me souviens des panthères C'est sans explication j'sais très bien comment faire Nos deux coeurs qui ronronnent et dans un moment de folie L'extase c'est merveilleux pour tous les insoumis Élizabeth chante l'amour vingt décibels trop fort La ruelle en alerte c'est l'écho de la mort Cinquante chats enragés envahissent le hangar Tous les fauves d'la ruelle veulent me trancher le cou Je sens l'haleine d'la guerre et j'ai le goût du sang Les poils volent dans les airs et les cris sont stridents Au nord, au sud. à l'est, à l'ouest Impossible de s'enfuir, aucune porte de sortie Soudain le colonel arrive et tous les autres chats se poussent Je salue mon ami qui vient à ma rescousse Un silence inquiétant, Élizabeth a peur Si c'est lui son amant j'pense qu'j'ai fait une erreur Un halo de lumière le découpe en silhouette Son visage sort de l'ombre et rencontre le mien Et juste comme j'allais dire adieu Élizabeth Il me sort sa lame, sa seule griffe d'argent Qui transperce mon âme et fait couler mon sang Des kilomètres, des kilomètres, soif dans la gorge, mal dans les pattes Surtout, surtout ne pas penser sinon mon coeur arrête de battre Chu pris en feu, j'me sens renaître, je cours plus vite qu'le désespoir J'crie au secours de tout mon être que j'ai peur de jamais revoir Je sens, je sens des ailes pousser, sur mes épaules et dans mon dos Métamorphose je t'attendais, moé c'est pu moé c'est un oiseau Je vais enfin pouvoir m'enfuir exactement comme dans mon plan Y m'reste juste cinq secondes à vivre, j'ai déjà perdu trop de sang En survolant ma banlieue morte Je remercie le vent qui m'porte J'pense à ma belle Élizabeth A doit se demander c'que j'ai fait Pour ma neuvième et dernière vie J'avais mérité le confort J'ai ben fait de partir plus tôt Mon coeur préfère la vie d'oiseau Tous les jours dimanche, j'peux voyager partout Aussi longtemps qu'j'aurai des ailes J'irai là où mon coeur m'appelle Y'est pas question que je r'descende Sauf peut-être pour aller manger En attendant ça peut attendre J'goûte au bonheur, chu pas pressé

El Kilo

Orishas "El Kilo"
A mi estilo te canto mi negro A mi estilo voy Mentira no, tíralo, pásalo písalo, asereo Se te olvido, que el kilo no tiene Vuelto no, asereo Entro mi flow, entro mi clan Mi voz como Jackie Chan Que es lo que dan, mil cuentos mil Promesas que enganchan Yo sí, yo fui lo que te digo pipo El dinerito es el gobierno Quien lo raba chico Habla tu habla como si yo te fuera ajeno Habla tu, habla política cochina vemos Pero porque tu esperas Si el que espera, desesperas veras Así que juega por la acera verdadera Estribillo Es invento es la bala trazante Que utilizan todos los cuenteros Los que dicen verdad no son tantos Dime cuantos y donde los veo Dime cuanto les costo llegar Y si son buenos No es por nada pero no dan ya nervios ni miedo La mentira puede correr años tiene Genios eso no lo niego Recordando los tiempos de ataño Solo puedo quitarme el sombrero Lo que tengo es musicalidad viene de lejos No es robado, ni copiado es más Es heredado, es otra edad Estribillo Te lo advertí más de una vez Que yo no entro en el juego De pendencieros mentirosos Y embusteros viejos Para el que se atreve Esta poniendo en juego su pellejo Tremendo bla, bla, bla, tremendo guaguanco, Rumberito recoge al Viejo que su tiempo Ya ha pasado Y ahora camina de lado embustero A mi estilo te canto mi negro La mentira no pasa, si no esperas Desesperas y que Ya te paso una vez, son dos Si no lo ves Estribillo

Was it funny? Share it with friends!